Connect with us

À la Une

Coronavirus : les FARDC s’alignent derrière les mesures du gouvernement

Published

on

Pour éviter la propagation de l’épidémie de coronavirus dans ses rangs, la hiérarchie des Forces armées de la RDC a décliné des consignes claires à l’endroit des militaires.

Dans le lot, il est précisé qu’à l’entrée de chaque état-major, un dispositif de lavage de mains doit être obligatoirement placé. Les militaires et autres visiteurs seront soumis à cet exercice en se lavant correctement les mains au savon ou à la solution hydro- alcoolique. Une caméra thermique sera placée à chaque entrée pour prélever la température corporelle.

D’après le général Leon Richard Kasonga, porte-parole des FARDC, toutes les dispositions hygiéniques sont prises pour limiter la contagion. « Toutes les activités nécessitant un regroupement de plus de 20 militaires notamment les parades, les défilés, les consignes morales, les activités sportives…, ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre”, a-t-il appuyé.

Aussi, l’armée a décidé de confiner les recrues et stagiaires admis dans des écoles militaires où sont suspendues les activités d’instruction et d’enseignement. Il n’y aura pas d’entrée ni de sortie, précise le général Kasonga.

Pour rappel, la RDC a enregistré ce vendredi, 4 nouveaux cas de l’épidémie, ce qui porte à 18, le nombre total de cas recensés. La plupart des malades ont séjourné en France.

Les autorités ont décidé mercredi de suspendre les vols en provenance des pays en épidémie. D’autres mesures restrictives ont été prises dont la fermeture des écoles et églises ainsi que l’interdiction de toutes les activités réunissant plus de 20 personnes.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET