mbet

Connect with us

À la Une

Coronavirus : l’aide chinoise de riposte ( masques, lunettes, vêtements de protection, etc.) déjà à Kinshasa

Published

on

 

L’ ambassadeur de la Chine en RDC,  Zhu Jing, a exprimé au ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, le désir et la volonté de son pays d’aider le gouvernement et le peuple congolais à mieux riposter contre le coronavirus.

A l’issue des échanges, ce mercredi 18 mars avec la ministre d’État à son cabinet du travail, le diplomate a indiqué que son pays est prêt d’abord à partager sa propre expérience avec la RDC puisque la Chine a réussi à maîtriser l’épidémie sur son territoire. Avant d’ajouter que son pays est aussi prêt à apporter le soutien substantiel en materiels.

Le diplomate chinois a également fait savoir que son pays avait jadis offert au gouvernement congolais le matériel médical pour riposter contre Ebola et notre pays a réussi à gagner le virus à Ebola.

Ce matériel, a-t-il indiqué, est déjà arrivé à Kinshasa, et peut être utilisé maintenant contre le coronavirus, notamment des masques, des lunettes, des vêtements de protection, des sacs mortuaires qui peuvent servir aux services médicaux et personnels de contrôle et de prévention.

Si ces matériels sont rapidement distribués, cela va augmenter la capacité des autorités congolaises de prévenir et de contrôler l’épidémie et de renforcer de façon substancielle la lutte.

Zhu Jing a, en outre, indiqué que Mme la ministre lui a présenté la situation de la RDC notamment avec l’augmentation des cas au niveau du pays, soulignant que les autorités chinoises sont attentives sur ce qui se passe en RDC.

La Chine, a-t-il soutenu, est une amie fidèle et fiable de la RDC. ” Et quand les amis congolais rencontrent des difficultés, des problèmes, la Chine ne sera pas absente. Elle est côte à côte avec les amis congolais pour lutter ensemble contre cette épidémie qui est une menace contre toute l’ humanité”, a-t-il martelé.

A une question sur l’évolution de la situation en Chine, l’ambassadeur a fait savoir que la situation ne cesse de s’améliorer en Chine continentale où on a recensé un seul nouveau cas local et dix cas importés.
“Nous sommes encore à un moment crucial, non seulement en Chine mais dans le monde entier. On doit rester vigilant, ne pas lâcher les efforts, ne pas perdre confiance parce que ce qui s’est passé en Chine et dans d’autres pays témoigne de la possibilité de renverser la tendance et de maîtriser l’épidémie “, a souligné en substance le diplomate chinois.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Mbandaka : Les Kimbanguistes ont commémoré le 106 ème anniversaire de Dialungana Kiangani

Published

on

L’église Kimbanguiste/section de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a bel et bien célébré ce mercredi 25 mai, sa fête de nativité ( Noël). Un évènement coïncidant avec le 106ème anniversaire de Son Eminence Dialungana Kiangani, ancien leader spirituel de cette église. La cérémonie s’est déroulée à la paroisse mère sise avenue Itela à Mbandaka 2, commune de Wangata, où toutes les paroisses environnantes s’étaient réunies pour communier ensemble.

Tout a commencé, d’abord, par un défilé de plus de 3 Km des croyants, parti de l’hôtel de ville jusqu’au siège de l’église. Ces derniers ont marché avec des chants de cantiques, chemin faisant, montrant au grand public leurs sentiments de joie.

Se confiant à CONGOPROFOND.NET, Benjamin Mokoko Nkonga, pasteur provincial a.i, a fait savoir que la seconde venue du Messi a eu déjà lieu et son nom c’est Dialungani Kiangani qu’aujourd’hui tous les Kimbanguistes à travers le monde commémore son jour. Il a appuyé ses arguments par les Saintes écritures de la Bible dans Esaï 53:3, Daniel 7:14 et Apocalypse 3:12.

Par ailleurs, Benjamin Mokoko a expliqué que la date d’aujourd’hui coïncide avec celle que toute la communauté Kimbanguiste avait décidé de célébrer comme étant le véritable jour de naissance de Jésus-Christ en l’an 2000, soit présentement 22 ans, après des longues études scientifiques et spirituelles faites par des chrétiens Kimbanguistes par rapport aux calendriers romain et Juif.

Enfin, celui-ci a profité de cette occasion pour inviter tous les Équatoriens à l’unité et à l’amour fraternel. “C’est dans cela qu’on peut espérer à l’épanouissement de tous !”, a-t-il conclu.

Eric Liyenge/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising