Connect with us

À la Une

COOPÉRATION RDC-USA : Le guide des investissements officiellement lancé

Published

on

Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, a officiellement lancé le guide des investissements USA – RDC à la chambre de commerce des États-Unis d’Amérique. Ce, à la suite d’une séance de travail organisée par la Chambre de commerce afro-américaine (USAfBC) en partenariat avec l’Agence nationale pour la promotion des investissements de la RDC (ANAPI).

 

En effet, d’après les organisateurs, la publication du Guide pratique de facilitation des affaires entre la RDC et les États-Unis d’Amérique permettra au cinquième président de la République Démocratique du Congo de rassurer ces hommes d’affaires de la disponibilité de son pays à les accompagner pour orienter leurs investissements au pays de Patrice Emery Lumumba.

 

Dans son discours, Félix-Antoine Tshisekedi a fait savoir que la RDC doit reprendre sa place du sommet de l’Afrique plutôt que de rester à la traîne. D’où précise-t-il, “l’œuvre amorcée de reconstruction de son économie par la promotion des investissements pour un secteur privé encore plus dynamique”.

 

Aussi, a-t-il rappelé les opportunités d’investissement en RDC, en insistant sur le fait que son pays a plusieurs secteurs à développer notamment l’énergie, les infrastructures, l’agriculture, l’éducation, la santé, mais aussi l’environnement.

 

“La bataille est engagée pour présenter le visage d’un congo qui rassure, où il fera beau vivre pour les hommes et les femmes d’affaires que vous êtes”, a-t-il conclu.

 

Pour José Sele YALAGHULI, l’argentier congolais présent dans la délégation de Félix Tshisekedi, des réformes fiscales sont en cours de mise en œuvre. Les défis qui se présentent sont également des opportunités pour les investisseurs américains. “N’hésitez pas à venir et saisissez l’occasion de participer à l’agenda de dvpt RDC”, a-t-il dit devant les hommes d’affaires americains.

 

Tibor Nagy, Sous-secrétaire d’État américain, a pour sa part, salué une série d’actions du président Tshisekedi depuis le début de l’année 2020 pour améliorer le climat des affaires, renforcer la lutte contre la corruption.

 

À cette liste, il a ajouté la nomination des magistrats et les enquêtes judiciaires lancées ces derniers jours.

 

Rappelons-le, après son élection à la magistrature suprême, Félix-Antoine Tshisekedi a placé le curseur sur les partenariats avec d’autres nations; des partenariats qui seront bénéfiques pour le peuple qui l’a élu comme chef de l’État.

 

 

 

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :