Connect with us

À la Une

Coopération économique : Kinshasa et Tunis explorent les opportunités d’affaires en RDC

Published

on

La ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a indiqué mercredi à l’hôtel Sultani à Kinshasa, lors de l’ouverture de la 3ème Session du Forum économique Tuniso-Congolais, que le  gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) s’accorde avec celui de  la République Tunisienne pour une solidarité continue.Pour la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, l’organisation de la 3ème session du Forum-économique Tuniso-Congolais tombe à point nommé, car, a-t-elle dit, elle répond au 2ème axe stratégique du programme de la mandature du Président de la République de la RDC, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo dans son volet, Croissance économique durable.«  La vision du Chef de l’Etat Congolais consiste à améliorer le climat des affaires et promouvoir l’entreprenariat, rendre le secteur des mines et des hydrocarbures attractives et performants, diversifier l’économie et développer le commerce, l’industrie  ainsi que les Petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que les Petites et moyennes industries (PMI). Il s’agit aussi de développer l’agriculture et l’agro- industrie, le tourisme et les Arts, l’aménagement du territoire, le développement et la modernisation des infrastructures » a-t-elle précisé.

Pour elle,  la croissance économique durable exige par ailleurs de relever le défis de l’accès à l’électricité et à l’eau ainsi que la lutte contre le changement climatique.
Raison pour laquelle elle s’est heureuse de prendre part à ces assises en restant convaincue du nombre d’opportunités d’affaires et de coopération qui s’offrent entre les deux pays.

Marie Tumba Nzenza a affirmé que cette coopération solidaire qu’elle  souhaité la plus dynamique possible entre la RDC et la République Tunisienne permettra de concrétiser la volonté et la vision des deux Chefs d’ Etat pour amener les deux pays dans un partenariat stratégique mutuellement avantageux.

Elle a assuré que le projet de protocole d’accords déjà examiné et accepté par les experts des deux pays sera soumis à la signature, dans un bref délai, à Tunis ou encore à Kinshasa.

Ces accords permettront de donner l’élan à une coopération gagnant-gagnant au bénéfice des deux peuples, a-t-elle indiqué, avant de rappeler l’excellence des relations qui unissent les deux pays, à l’exemple de la participation du contingent militaire Tunisien, dans le cadre des opérations de maintien de la paix au Congo lors des troubles de l’après indépendance et l’accueil des étudiants congolais qui poursuivent leur cursus universitaire en Tunisie.

Pour sa part, le ministre des Affaires Etrangères Tunisien, Othman Jarandi qui conduisait la délégation de son pays a fait savoir que la mission économique multisectorielle tunisienne visite la RDC, dans le but d’apprendre les succès des congolais dans les secteurs innovants et à forte valeur ajoutée à l’instar, de « La jeune startup », qui a lancé le premier service de mobilité à énergie électrique d’Afrique Central.

« L’Afrique doit faire confiance à l’Afrique, c’est l’avenir de notre continent qui passe nécessairement par l’adoption d’une vision commune exprimée par le Président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et par le Président de la République Tunisienne, Kaïs Saïed, qui ma chargé de témoigner de cette solidarité interafricaine et de saisir les opportunités que nous devons exploiter pour celer cette fraternité entre les deux pays », a-t-il  déclaré, ajoutant  que cela dans le but de mettre ensemble les hommes d’affaires, les personnalités politiques ainsi que les entrepreneurs à la promotion et à la croissance bilatéral de deux pays en vue de les accompagner dans leur actions respectives.

La délégation tunisienne étaient composée outre du ministres des Affaires Etrangères, de 55 (femmes et hommes) d’affaires appartenant aux secteurs des NTIC, de l’ingénierie, du Conseil des BTP, de l’industrie, de l’énergie, de l’environnement , de la Santé, du Commerce, de l’Enseignement Supérieur.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET