Connect with us

À la Une

Congo/Brazza : mobilisation générale de la JDP, ce 3 novembre, pour l’opération de salubrité publique !

Published

on

Gislain Armel de Ntsimba, président de l’association Jeunesse-Développement et Progrès (JDP), l’a fait savoir dans une interview qu’il a accordée à CONGOPROFOND.NET. Sa réaction fait suite à la note circulaire du premier ministre, chef du gouvernement Clément Mouamba appelant au lancement de l’opération de salubrité publique dénommée « villes, villages et habitations propres », le 03 novembre sur toute l’étendue du territoire national.

 

CONGOPROFOND.NET : Le premier ministre, chef du gouvernement Clément Mouamba, annonce le lancement de l’opération de salubrité publique ’’Villes, villages et habitations propres’’ sur toute l’étendue du territoire pour le 03 novembre à travers une note circulaire prise le 06 octobre dernier. Comment appréciez-vous cette initiative ?

 

Armel Gislain de Ntsimba : On ne peut que louer l’initiative. Parce que quand  l’autorité a constaté, on ne peut que s’aligner pour accompagner cette décision. D’abord en vulgarisant la note circulaire, ensuite la mettre en pratique, enfin, faire de sorte tous les ONGs de l’environnement s’impliquent dans son exécution effective pour que dorénavant nos villes, villages et habitations redeviennent propres comme autrefois. C’est une initiative que la JDP salue en sa qualité d’association œuvrant pour la protection de l’environnement et l’émancipation de la jeunesse.

 

Vous êtes le président d’une association, la JDP. Comment comptez-vous mobiliser les jeunes autour de cette opération de salubrité publique du 03 novembre ?

 

Il faut rappeler que dans le volet n°1 du projet de société la Marche vers le développement, devenu programme du gouvernement de son excellence Denis Sassou-N’Guesso, chef de l’Etat, que la JDP a soutenu et vulgarisé, à son titre 1 intitulé Mettre les femmes et hommes au cœur du développement, il est dit, je cite «sensibiliser par tous les moyens appropriés, la population aux valeurs du développement ; faire adopter ces valeurs par le plus grand nombre et motiver les uns les autres à s’investir dans l’œuvre du développement». Et l’assainissement accompagne le développement parce que l’on ne peut pas investir dans un environnement mal propre. C’est dans cette optique que l’association Jeunesse Développement et Progrès va organiser les journées de sensibilisation dénommées «Citoyens actifs pour l’assainissement». Pour revenir sur la journée du 3 novembre ainsi que sur les prochains premiers samedis du mois, accompagner les services décentralisés, c’est-à-dire, les chefs de quartiers, les chefs de blocs et les chefs de zones aussi mobiliser la jeunesse pour que cette journée de salubrité public devienne une vie en chacun des citoyens.

 

La note circulaire de cette opération prévoit dans son mode opératoire la mise en place des comités de salubrité qui seront coordonnés par des bonnes volontés toutes bénévoles du quartier avec le chef du quartier. A votre avis c’est pour aboutir à quoi ?

 

Je pense que c’est pour donner plus de chance de réussite à cette délibération. Parce que l’idéal est d’associer tout le monde. Voilà pourquoi quand le premier ministre en appelle à des bonnes volontés toutes bénévoles sous la coordination des chefs de quartier, chefs de blocs et chefs de zones c’est pour montrer l’importance de cette opération afin que tout habitant, Congolais ou étrangers, s’impliquent dans le vivre ensemble pour un environnement sain.

 

Cette opération devra se faire le premier samedi du mois de 7h-10h. Pensez-vous que le Congolais s’exécutera facilement autour de cette opération ?

 

Oui. C’est possible qu’ils s’exécutent. Il faut que l’information arrive au plus bas citoyen par des passages des mégaphones dans les quartiers pour mieux sensibiliser même après le lancement officiel. C’est une décision du gouvernement, personne ne pourra refuser de l’exécuter. Voilà pourquoi je pense que les chefs de quartiers, les chefs de blocs et les chefs de zones doivent s’impliquer davantage au plus haut niveau de l’exécution de cette note circulaire du premier ministre, chef du gouvernement Clément Mouamba.

 

Un appel à la jeunesse pour terminer ?

 

L’appel que je lance à la jeunesse c’est qu’elle se mobilise le jour du lancement et d’être vigilante pour qu’il n’y ait pas des gens qui viennent saboter le bon déroulement de cette opération. Je profite de votre tribune pour solliciter l’appui multiforme de notre gouvernement à mettre à la disposition des ONGs de l’environnement les moyens pouvant permettre facilement la vulgarisation de cette délibération et rappeler à la population l’intérêt d’une telle mesure.

 

Propos suscités par Achille Tchikabaka

 

 


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising