Connect with us

Actualité

Congo Brazza/Emulation scolaire: la fondation jeunesse-éducation et développement récompense le 1er des meilleurs élèves 2017-2018

Published

on

 

Encourager les élèves qui se distinguent par le travail, l’effort et le mérite est l’une des motivations de la Fondation Jeunesse-éducation et développement (JED) en organisant les cérémonies de récompense des élèves lors des différentes années scolaires. Pour l’année scolaire 2017-2018, Mme Esther Ahissou Gayama, présidente de ladite fondation n’a pas dérogé à la régler.

C’est dans une salle pleine d’élèves, amis, parents, connaissances et ministres en charge de l’éducation nationale et de la jeunesse que la 12è édition de remise de distinctions scolaires au 1er des élèves du Congo a été organisée. Les meilleurs ont été ainsi récompensés selon l’ordre de mérite.

Pour cette 12è édition quatre catégories ont été récompensées à savoir celle des départements, des écoles spéciales, des meilleurs élèves en classes intermédiaires et le trophée du mérite scolaire des candidats aux examens d’Etat 2017-2018.

Cette édition a vu la consécration de 25 « 1er de meilleurs » élèves lauréats à qui ont été décernés 29 trophées et médailles puisque deux lauréats ont été consacrés doublement.

A cette édition de l’année scolaire 2017-2018, le pourcentage des filles a légèrement augmenté de 44% contrairement à la 9è édition où on pouvait en avait à peine un pourcentage de 26%.

«L’action dans laquelle nous nous sommes engagés est porteuse d’espoir, non pas pour nous, mais pour cette jeunesse qui sans elle, serait anonyme  alors même qu’elle porte en germe l’avenir de notre nation», a indiqué Mme Gayama après avoir relevé les difficultés financières ainsi que l’exiguïté des moyens devenues récurrentes les poussant parfois au découragement.

Anatole Collinet Makosso, ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation s’est félicité de l’initiative de la JED depuis sa création. Il pense qu’en procédant ainsi, cette fondation appuie la politique du gouvernement en primant les meilleurs élèves. Aussi, estime-t-il, les représentants des élèves ici présents révèlent les meilleures conditions de travail dans lesquelles ces élèves travaillent.

«Cela nous encourage à promouvoir la formation élitiste et écrémée. Cela permet à nos élèves de travailler sans être poussés. Pour preuve, c’est par le travail qu’on s’élève », a indiqué A. Collinet Makosso.

Le ministre a saisi cette occasion pour rappeler la place qu’accorde le Plan national de développement (PND) à l’éducation avec l’équipement des écoles publiques en tables bancs afin de permettre effectivement aux élèves de s’élever par le mérite.

Une délégation des anciens lauréats de la JED a saisi cette opportunité pour s’adresser aux nouveaux distingués. Ils leur ont partagé leur expérience et parlé du profit qu’ils ont tiré de leur récompense de la fondation. Car certains d’entre eux ont été recrutés dans des grandes sociétés, d’autres sont devenus des entrepreneurs dans le pays. Ils ont souhaité bonne chance aux nouveaux nominés.

Notons qu’à cette cérémonie de remise de récompense au 1er des meilleurs élèves de l’année scolaire 2017-2018, on a noté la présence de Jean Richard Bruno Itoua, ministre de l’enseignement supérieur et celle de la ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Doukaga.

             Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/Correspondant à Brazzaville