Connect with us

À la Une

Congo/Brazza: AJD et EJE prêchent l’agriculture aux jeunes

Published

on

Intéresser les jeunes au métier de l’agriculture est le défi qu’entendent relever l’Association des jeunes pour le développement (AJD) et l’Emission jeunesse et entrepreneuriat (EJE). Pour y parvenir, elles ont organisé le 27 avril à Brazzaville la première édition du Forum juvénile sur l’entrepreneuriat agricole sous le thème « Ecosystème agricole, une mine d’or d’opportunités pour la jeunesse ».

Le métier de l’agriculture est légué depuis la nuit des temps à la classe adulte. Les jeunes y accordent peu d’intérêt, tournent leurs regards à d’autres secteurs d’activités économiques. Aujourd’hui, l’AJD et EJE décident de renverser la tendance en appelant à l’implication de la couche juvénile dans le secteur agricole.

Après avoir peint l’écosystème agricole au Congo, les exposants qui ont animé l’un des panels pensent que l’environnement institutionnel est suffisamment aménagé pour permettre le développement agricole.

Le projet du PDAC financé par la Banque mondiale, traduit la volonté politique du gouvernement d’attirer des agriculteurs pour éradiquer l’importation des produits alimentaires qui coûtent des milliards à l’Etat congolais.
« Les avancées sont réelles. Le gouvernement vient de mettre en place un grand projet ensemble avec la Banque mondiale pour le projet PDAC dans lequel il y a beaucoup d’argent pour accompagner l’agriculture. Il ne faut pas que la jeunesse laisse le vide. Il faut qu’elle soit déterminée, organisée pour profiter de cet argent », a indiqué Patrick Mbemba, entrepreneur agricole.

Ce dernier a relevé les conséquences des changements politiques sur l’agriculture. Il pense en substance que « l’intégration du système goutte-à-goutte est le seul moyen indispensable pour éradiquer cela ».

Duc Koubemba Gambao, président de l’AJD a souligné que l’initiative de ce Forum relève du plan d’action de son association. Conscient de la nécessité de l’autosuffisance alimentaire en Afrique, les personnes concernées au premier chef sont les jeunes. Parce que, estime-t-il, que les grands parents n’ont plus assez de force pour faire le travail de la terre. Et que c’est aux jeunes de prendre la relève.

« Notre défi est d’intéresser les jeunes à l’agriculture. C’est surtout mener un travail de sensibilisation des jeunes à partir de la première édition qui n’est pas la dernière. Les prochaines éditions vont susciter plus d’engouement. Nous voulons amener les jeunes à s’impliquer dans le secteur agricole tout en prenant en compte l’écosystème agricole qui est très bien », a-t-il indiqué.

L’AJD compte sur les institutions qu’elle a confiées à ce Forum dont le ministère de l’agriculture. Duc a expliqué qu’ils ont des programmes qu’ils vont mettre en exécution fondés sur l’information des jeunes sur les initiatives entreprises par le gouvernement et les partenaires au développement.

Les exposants ont ainsi présenté aux jeunes les opportunités qu’il y a pour entrer dans le domaine entrepreneurial. Chacun a présenté son expérience pour que les jeunes comprennent le profit qu’apporte l’agriculture, et les emplois que ce secteur génère.
Patrick Mbemba, entrepreneur dans le domaine agricole, a partagé son expérience en montrant à travers une vidéo les champs agricoles de son entreprise et la boutique écoulant les intrants.

 

Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/Correspondant à Brazzaville


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising