Connect with us

À la Une

CENI: le PPRD veut placer un Salutiste de son obédience pour remplacer Nangaa

Published

on

Apres son échec lamentable de contrôler la CENI à travers Ronsard Malonda, le PPRD cherche maintenant par tous les moyens à placer le sieur Roger Bimwala Mampuya, membre de l’Armée du Salut.

Avec de gros moyens mis à sa disposition, a-t-on appris, Bimwala fait des promesses à ses électeurs qu’ils seront gratifiés une fois désigné président de la CENI. Roger Bimwala est actuellement Recteur de l’Université de l’Armée du Salut.

Il représente cette confession religieuse à la commission pour l’éthique et l’intégrité électorale (CIME). Il participe aux réunions de la CIME et de la plateforme des confessions religieuses chargées de la désignation de leur représentant à la CENI.

Comment peut-on être ainsi juge et partie ?

Roger Bimwala participe donc à toutes les stratégies et toutes les décisions que prennent les confessions sur le dossier CENI, se mettant ainsi dans une grave situation de conflit d’intérêts.
Ce fait scandaleux devrait interpeler toutes les confessions religieuses et même le Commandeur Territorial et Représentant Légal de l’Armée du Salut en RDC, le Colonel Daniel Moukokole.

D’ailleurs, pourquoi Colonel Moukokole, lui-même originaire du Congo-Brazzaville, accepte d’être manipulé et utilisé dans la politique en RDC ?

Il faut aussi signaler que Roger Bimwala est député provincial de la ville-province de Kinshasa. Il était candidat en 2018, « élu » à travers « Ensemble pour Barumbu » et « ToSekwa », deux plateformes électorales associées à des membres influents du PPRD, tel qu’André Kimbuta.

Pourquoi donc Bimwala représentera les confessions religieuses alors que c’est un politicien actif et partisan ?

Quant à son expérience en matière électorale, une bonne frange de l’opinion en doute largement. C’est un novice qui, de manière opportuniste, a publié, en 2020, une brochure légère intitulée « Vision du management électoral de la Commission Electorale Nationale Indépendante ».

En lisant ce document, on se rend compte qu’il s’appuie sur une seule source qui est le rapport général du cycle électoral 2012-2019 de Corneille Naanga.

Le probable candidat du PPRD est incapable de fournir une évidence empirique de son expérience électorale qui, en réalité, n’existe même pas.

Bimwala n’a pas seulement des insuffisances en matières électorales mais des soupçons de plagiat pèsent contre lui.

Le PPRD revient donc à la charge avec cette candidature qui révolte les intelligences congolaises.

Bimwala est aussi soutenu par Mgr Simon Nzinga Maluka des églises indépendantes du Congo, celui-là même qui avait parrainé Ronsard Malonda en 2020. Le PPRD n’a vraiment pas compris que les choses doivent changer.

Les Congolais doivent rester vigilants et ne plus permettre à des leaders religieux véreux d’influencer sournoisement les processus électoraux en RDC.

Parfait Mutembwe(C.P.)


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte