Connect with us

À la Une

CAN Égypte 2019 : Lisanga et Omari en attente des critiques et propositions

Published

on

 

Le ministre intérimaire des Sports Jean Pierre Lisanga Bonganga a effectué une visite ce mardi 21 mai aux installations de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) pour s’enquérir des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019.

A l’issue des discussions qui ont duré plus d’une heure, avec le président de la FECOFA, Lisanga Bonganga a déclaré que c’est le moment de faire des critiques ou propositions pour que la RDC puisse avoir de bons résultats. “Nous n’avons pas droit à l’erreur. C’est maintenant le moment à un mois de la CAN. La FECOFA travaille d’arrache-pied, il était nécessaire que nous venions ici pour parler avec le président de la fédération et son bureau pour savoir comment les choses avancent. Nous ne voulons pas que les gens puissent dire à un certain moment pourquoi vous n’avez pas fait ça avant ? C’est le moment s’il y a des critiques ou des propositions à faire…”, a-t-il expliqué à la presse.

De son côté, Constant Omari Selemani a remercié le ministre d’avoir fait le déplacement. Ceci conforte et renforce, selon lui, la conviction que “nous sommes en phase pour pouvoir lancer officiellement cette préparation de la CAN”.

“Initialement, c’est nous qui devions nous rendre à ses bureaux, mais à notre grande surprise, il nous a dit que c’est lui-même qui venait. J’ai été reçu pendant 4 heures par le chef de l’Etat, il m’a encore reçu avec le président de la CAF. C’était autour de l’évolution des préparatifs de notre équipe. Nous avons fait un tour d’horizon complet avec le ministre”, a dit le président de la FECOFA.

Pour rappel, le sélectionneur national de la RDC a aussi rendu publique la liste de 32 joueurs sélectionnés pour la préparation qui débute le 02 juin prochain à Marbella en Espagne. Nos fauves vont livrer deux matchs amicaux face au Burkina Faso et le Kenya.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte