Connect with us

Actualité

CAF-C1 : V.Club toujours perdant à l’extérieur, Mazembe assure le minimum !

Published

on

L’Association Sportive Vita Club a perdu son deuxième match de la phase de groupes ce mardi 12 février en Égypte devant Saoura SC (0-1) dans match comptant pour la quatrième journée de la Ligue des champions africaine dans son Groupe D. Par contre l’autre représentant de la RDC dans cette même compétition, le TP Mazembe a assuré un service minimum en allant faire un match nul de (0-0) en Algérie face au Club Africain (Groupe C).
Florent Ibenge est sa bande, l’on peut dire, ont juste confirmé leur allure de ne pas gagner à l’extérieur du pays. Après la défaite (0-2) lors de la première journée de cette phase de groupes face Al ahly d’Égypte, les “Moscovites” ont encore laissé des plumes en Égypte face Saoura, une semaine après le match aller à Kinshasa soldé sur la note de 2-2.
Notons que la dernière victoire de l’AS VClub à l’extérieur remonte au 17 avril 2018 à Brazzaville où il a battu la Mancha sur la note de (5-1) en coupe de la confédération. Pourtant dans un match équilibré , les attaquants congolais n’ont pas su concrétiser les maigres occasions qu’ils ont eues. Ni Makusu ni Kazadi, moins encore la nouvelle recrue, Tuisila, personne n’a réussi à cadrer son tir en deuxième mi-temps.
Sur une erreur de relance, le latéral gauche Luzolo Sita, titularisé à la place de Ngonda Muzinga qui ne pouvait pas prester pour cumul de carton jaune, a donné un caviar à l’attaquant égyptien qui, sur une frappe tendue, a battu le portier Lukong Bongaman (1-0 à la 82′ ).
Dos au mur, les Bana Mbongo ne sauront pas renverser la vapeur malgré la montée de Jésus Moloko et de Ngudikama Kila  vers la fin du match. (1-0) le score qui a sanctionné la partie.
VClub qui pourtant était deuxième avant cette rencontre est relégué à la dernière place puisque dans l’autre rencontre du groupe, Simba de la Tanzanie a réalisé un exploit en battant le national Al Ahly d’Égypte sur la note de (1-0). Du coup, le classement est complètement chamboulé pour les Congolais. Al Ahly reste en tête avec 7 unités, suivi de Simba FC 6 points, le tombeur de Vita, Saoura se classe troisième avec 5 points et Florent Ibenge et ses ouailles clôturent le groupe avec 4 points.
Dans le groupe C, Mazembe qui est allé faire un match nul face au Club Africain, alors que les “Corbeaux” avaient renvoyé cette équipe aux études lors de la manche aller (8-0) à Lubumbashi. Les Lushois restent en tête de leur groupe avec 7 points.
Jolga Luvundisakio/ CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Politique

Expédition des affaires courantes par le gouvernement démissionnaire : Maître Nico Meyengele demande la démission de Tshisekedi pour “haute trahison”

Published

on

Dans une tribune politico-juridique percutante, Maître Nico Mayengele critique vivement la décision du Président Félix Tshisekedi d’autoriser le Premier Ministre SAMA et les membres de son gouvernement démissionnaire à expédier les affaires courantes en République démocratique du Congo (RDC). Selon lui, cette décision constitue une violation délibérée de la Constitution et une ignorance flagrante de l’histoire politique du pays.

Maître Mayengele met en avant l’arrêt R.Const. 2139 de la Cour constitutionnelle qui traite des incompatibilités entre la fonction exécutive et le mandat électif. Il souligne que cette décision de la Cour constitutionnelle, ainsi que les articles 110 al. 2 et 3, 97 de la Constitution et les articles 77 et 78 de la Loi électorale, interdisent clairement aux membres du gouvernement démissionnaire d’exercer simultanément un mandat électif.

L’avocat rappelle un précédent en 2012 lors de la guerre du M23, où le Premier Ministre démissionnaire Muzito avait été remplacé par Louis-Alphonse KOYAGIALO en tant que 1er Ministre intérimaire pour expédier les affaires courantes. Dans ce cas, les membres du gouvernement démissionnaire avaient renoncé à leur mandat électif. Maître Mayengele souligne que les mêmes causes devraient produire les mêmes effets sous l’administration de Félix Tshisekedi.

En critiquant l’attitude du Président Tshisekedi, Maître Mayengele le compare au Roi Louis XIV qui se déclarait “L’État c’est moi”. Selon l’avocat, en violant délibérément la Constitution, le Président Tshisekedi commet un crime de haute trahison. Il estime que la démission du Président est impérative pour permettre des poursuites pénales conformément à la Constitution.

En conclusion, Maître Nico Mayengele affirme que les ministres cumulards doivent renoncer à leur mandat électif, conformément à la Loi électorale. Sa tribune politico-juridique met en lumière les préoccupations entourant la décision du gouvernement démissionnaire d’expédier les affaires courantes et appelle à des actions pour préserver l’État de droit en République démocratique du Congo.

Désiré Rex Owamba /CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte