Connect with us

Actualité

Bukavu : visite mouvementée de Modeste Bahati

Published

on

Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo séjourne à Bukavu depuis le mardi 6 octobre 2020.

“Ça faisait plusieurs jours que j’étais confiné à l’extérieur, j’ai estimé qu’il fallait que je passe, c’est une façon aussi d’accomplir mon devoir, celui de passe quelques jours de vacances parlementaires de manière à écouter les doléances de la population. Je suis en train de vulgariser notre plaidoyer pour la paix, la sécurité, et la bonne gouvernance, dans notre pays, notamment la gouvernance politique, sécuritaire, diplomatique, économique, sociale, et la gouvernance environementale”, a-t-il confié.

Accueilli par des militants de son parti l’AFDC, et ceux de la plateforme présidentielle CACH (UNC et UDPS), Modeste Bahati n’a pu s’adresser à la foule sur une tribune publique à son arrivée dans le chef-lieu de la province du Sud-Kivu, empêché de s’exprimer par le pouvoir public. Mais suite à l’intervention du professeur Augustin Ruchokeza, son meeting a finalement été tenu à la permanence de son parti, l’AFDC. Mais le président l’AFDC-A n’a pas laissé passer cet accroc, il a saisi le président Félix Tshisekedi dans une correspondance.

“Excellence Monsieur le Président, Vivement l’Etat de droit ! Inimaginable : le Gouverneur Théo Kasi Ngwabidje du Sud-Kivu, que j’avais choisi, soutenu et fait élire au nom de l’AFDC-A, me refuse l’accès à la tribune publique pour saluer la population, car il fait maintenant allégeance au FCC. Des policiers lourdement armés ont pris d’assaut la place de l’Indépendance. Ceci est révoltant et peut embraser la ville de Bukavu. Je sollicite votre instruction, surtout que le Regroupement AFDC-A avait écrit au maire de la ville 4 jours avant. En plus, c’est dans mon fief électoral.
Très haute considération. Sénateur Professeur Bahati Lukwebo Modeste”. C’est la substance de ladite correspondance.

Les pro-Kamerhe…

Modeste Bahati arrive à Bukavu après l’arrestation de Vital Kamerhe. Son arrivée est négativement interprétée par certains acteurs du camp de Vital Kamerhe, même si de centaines des militants de l’UNC de Bukavu étaient présents lors de son arrivée.

“Le mouvement Kamerhe Libre souhaite la bienvenue au sénateur Modeste Bahati Lukwebo à Bukavu et attend de lui un message de son frère Vital Kamerhe et lui rappelle que Vital Kamerhe reste le leader incontournable”, indiquaient plusieurs calicots des mouvements et associations proches de Vital Kamerhe, actuellement détenu à la prison centrale de Makala suite à l’affaire des maisons préfabriquées contenue dans le dossier des 100 jours.

“C’est le fief de Vital Kamerhe, comment est-il arrivé dans ce contexte”, s’est plaint un internaute. Le même discours a été tenu lors de la visite d’Eric Rubuye, questeur du Sénat, à Bukavu. “Il est venu jauger la base de Vital Kamerhe”, murmuraient certains acteurs politiques l’UNC.

Shukuru Ntwali/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

UNAFEC : Umba Lungange Ladislas succède à Gabriel Kyungu wa Kumwanza !

Published

on

Fin d’intérim à l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti cher au feu Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Désormais ce parti membre de l’Union Sacrée est sous la commande de Umba Lungange Ladislas, député provincial du Haut-Katanga. Sa confirmation, en tant que successeur de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, est intervenue ce samedi 15 juin 2024 à Lubumbashi, précisément à l’hôtel Tanganyika, lors du Congrès de redynamisation de l’Unafec, en présence des co-fondateurs de ce parti, ainsi que les membres de la famille biologique de Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Dans son mot de circonstance, le nouveau président national de l’Unafec a retracé son histoire politique dominée par sa fidélité aux côtés de “Baba” Gabriel Kyungu wa Kumwanza, fondateur de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo jusqu’à la création de leur parti politique. Il a invité tous le monde à l’unité pour une santé parfaite de l’Unafec, tout en invitant les “brebis galeuses” à rejoindre l’équipe. ” Nous venons de loin avec l’Unafec. Nous avons sérieusement combattus différentes dictatures. Aujourd’hui, nous allons mettre de l’ordre au sein de l’Unafec pour retrouver notre santé”, a-t-il déclare.

Notons que UMBA LANGANGE LADISLAS a assuré la présidence intérimaire de l’Unafec après la mort de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avant d’être élu, ce samedi, comme président national.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte