Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Bukavu : la journaliste Solange Lusiku se repose éternellement à Mushinga

Published

on

La deuxième vice-présidente de l’Union Nationale de la presse du Congo( UNPC) et éditrice du journal le Souverain, Solange Lusiku, a été conduite à sa dernière demeure le 17 octobre 2018 à Muchinga, son village natal dans le territoire de Walungu.

Tristesse, émotion et pleurs étaient au rendez-vous sur les visages des membres de famille, journalistes et acteurs de la société civile présents aux funérailles.

Des témoignages touchants pour ce qu’a été Solange Lusiku.

Patient Bashombe, président du bureau de coordination de la société civile, a souligné pleurer une femme qui a milité pour les droits de la femme et la liberté de la presse.

“Nous avons perdu une pièce motrice dans la société civile”, a-t-il fait savoir.

“Un vide difficile à combler dans le caucus des femmes. Nous avons un défi de remplir ce vide…”, a éclaté en sanglots la secrétaire exécutive de Caucus des femmes devant le cercueil de Solange Lusiku.

Dans le chef des chevaliers de la plume et du micro, personne n’est consolable.

“La mère est partie, les enfants sont n’en reviennent pas, nous sommes contraints de poursuivre les pas de notre maman et éditrice du journal le Souverain”, a expliqué Égide Kitumaini, chargé de programme à ce journal qui fait la fierté de la province.

En memoire de Solange Lusiku, le vice-président de la CENI préconise la rebatisation de l’avenue Habib, avenue Solange Lusiku, une proposition relayée par le vice-gouverneur de la province, Hilaire Kikobya.

Décédée de suite d’ une courte maladie au centre hospitalier Monkole de Kinshasa, Solange Lusiku repose désormais à Walungu.

 

CONGOPROFOND

error:
%d blogueurs aiment cette page :