Connect with us

Actualité

Boxe : Makabu attend toujours sa décoration par Fatshi avant son prochain combat

Published

on

A Kinshasa depuis une semaine, le champion du monde de boxe dans la catégorie Lourd-legers de la WBC Golds, Junior Makabu Ilunge, accompagné de son promoteur et du président de la fédération congolaise de boxe, Ferdinand Ilunga Luyoyo, se sont entretenus, ce lundi 7 septembre, avec le ministre des Sports pour les préparatifs de son camps d’entraînement. L’athlète prépare ainsi son prochain combat pour défendre volontairement sa ceinture avant la fin de l’année 2020 à Kinshasa.

Amos Mbayo Kitenge a rassuré le roi de WBC que son dossier suit bien les procédures et se trouve déjà au niveau du ministère des Finances. Bientôt, il sera en mesure d’effectuer son déplacement pour la Roumanie, où il va ériger son quartier général pour sa préparation.

Junoir Ilunga Makabu a également profité de l’occasion pour rappeler au président de la République sa promesse lui faite pour sa décoration après son titre du champion du monde.

“Je dis encore merci au président de la République pour cette victoire qu’il nous a donnée à travers moi, et je lui demande encore de me donner cette occasion afin que je puisse défendre cette ceinture. J’en profite aussi pour demander au président la médaille promise. J’aimerais que ça soit avant que j’aille en préparation”, a-t-il souhaité.

Notons que sans cette défense volontaire de titre accordée par la WBC, Junior Makabu devrait encore attendre de longs mois avant de connaître ses principaux challengers. Ainsi, le Congolais pourra donc choisir un adversaire parmi les 10 meilleurs combattants de sa catégorie de poids. Parmi eux figurent surtout le Sud-Africain Thabiso Mchunu et le Nigérian Olanrewaju Durodola.

Rappelons-le, Junior Makabu Ilunga est champion du monde de WBC Golds depuis le 31 janvier dernier, après avoir battu à Kinshasa au Shark 11, le polonais Michal Cieslak après 12 rounds de combat. Et c’était en présence du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Lemba/Righini : Le personnel du Centre médical “Mwinda ya Lobiko” abandonne un corps sans vie devant un poste de police !

Published

on

Les habitants du quartier Righini, dans la Commune de Lemba (Kinshasa), ont découvert, cette matinée de lundi 17 juin 2024, le corps sans vie d’un trentagénaire devant un poste de police. La dépouille de cet homme, non encore identifié, y serait déposée depuis la nuit de ce dimanche 16 juin 2024.

Selon les informations fournies par la police, la victime proviendrait du Centre médical “Mwinda ya Lobiko, accompagné d’un personnel soigant, une garde et un policier pour être transféré aux Cliniques Universitaires où l’accès leur serait refusé avec cet homme à bout du souffle qui va succomber peu après. Le corps de cet infortuné va être déposé devant ce poste de police.

Ce serait précisément dans la soirée (23h) de ce même jour que cet homme rendrait l’âme. Le personnel soignant et la garde du Centre médical précité auront pris fuite. « Les Cliniques n’ont pas traité cet homme alors qu’il était en vie parce qu’il n’y avait aucun membre de sa famille sur place. C’est pendant la discussion qu’il est décédé. En entrant au bureau pour faire une réquisition au médecin, l’A.G et la garde de ce centre médical ont rapidement déposé son corps et ont pris la poudre d’escampette…», a confié le major Bela à CONGOPROFOND.NET.

Seul la nuit, cet officier de permanence a relayé cette information à ses supérieurs qui, aussitôt arrivés ce lundi matin, ont sécurisé la zone du drame avant que les secouristes ne viennent évacuer son corps.

Effectuant immédiatement une descente au Centre médical “Mwinda ya Lobiko”, situé sur l’avenue Malula n° 15 dans le même quartier de la même agglomération, notre reporter a une réceptionniste qui n’a fourni la moindre information à ce sujet. “C’est aujourd’hui que je suis arrivée. Les membres du collectif ayant fonctionné hier sont tous partis…», a-t-elle appuyé.

Signalons que quelques volontaires de la Croix-Rouges sont arrivés à ce poste de police vers 11h en attendant la réponse à la convocation de la police envoyée au parquet de Matete. Ce dernier, a-t-on appris, a toute de suite dépêché son substitut pour constater les faits. Dossier à suivre.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte