Connect with us

Actualité

Boxe : la participation aux jeux africains et championnat du monde évaluée

Published

on

Au cours d’une conférence de presse organisée ce vendredi 04 octobre à l’espace El Africano, le comité exécutif de la Fédération Congolaise de Boxe a rendu public son évaluation de la participation des athlètes aux Jeux Africains Rabat 2019 et au Championnat du monde Russie 2019. Au passage, convient-il de rappeler, toutes les 5 médailles ont été raflées dans la capitale marocaine.

A cet effet, le premier vice-président de cette organisation, Bienvenu Kalunga, le 4ème vice-président ainsi que le secrétaire et le trésorier, ont présenté ce bilan qu’ils ont jugé positif. ” La fédération estime avoir atteint son objectif assigné pour ces jeux africain puisque le principe était de ramener les médailles au pays, chose faite également”, a dit le 1er vice-président.

Au total 22 athlètes ont représente le pays aux Jeux de Rabat dont 3 professionnels venus de l’Europe (Carlos L’Muala Glory, Tshikeva Kimbembi Jeamie ainsi que Kogasso Jonathan). Les 19 autres venus de Kinshasa avaient aussi bénéficié de la préparation intense à Kinshasa, Lubumbashi et Maroc.

Pour les jeux africains, la RDC avait présenté 5 athlètes en demi-finale dont 3 garçons et deux filles sur les 9 qui sont arrivés en quarts de finale. Au finish, Pita Kabeji chez les 81 Kg et Tshikeva Jeamie ont raflé deux médailles d’argent après avoir perdu en finale et Kapenga Nsaka (69 kg), Zalia Modestie (52 kg) ainsi que Yumba Thérèse (60 kg) ont glané les 3 médailles de bronze.

A noter qu’un accident malheureux s’est produit pendant la finale de Pita Kabeji qui s’est vu voler sa victoire malgré sa prestation XXL. Son combat a connu un arrêt de plus de deux heures suite à un arbitrage médiocre.

Notons que la Fédération Congolaise de Boxe a aligné une semaine après le Maroc, 8 boxeurs au championnat du monde Russie Ekaterinbourg 2019. Une participation saluée dans la mesure où la RDC a été la seule nation de l’Afrique sub-saharienne à y participer.

Sur le 8 athlètes, seuls 4 ont passé le second tour. 3 grâce au tirage au sort intervenu en faveur de la RDC suite à sa position en Afrique et une qualification acquise par l’entremise de Mbaya Mulumba Fiston. Ce boxeur a offert une victoire historique à la RDC au championnat du monde devant un slovaque (4-1) chez les 63 Kg dans la catégorie des super-légers.

Outre cette participation des hommes, les dames étaient également attendues du 03 au 14 octobre, mais elles ne pourront plus participer à cette messe mondiale pour dépassement de séjour sur leurs visas accordés par le Maroc.

La fédération congolaise de boxe s’est dite fière de ces deux périples marocain et russe. Deux compétitions qui ont étalé au grand jour la détermination du comité que dirige le général Ferdinand Ilunga Luyoyo à donner un réveil à cette discipline dite nobl’art.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :