Connect with us

Actualité

Boxe : Godefroid Muamba aborde l’actualité de l’heure de la discipline…

Published

on

Dans une conférence de presse tenue le mardi 3 novembre 2029 à son siège situé au sein de la Foire Internationale de Kinshasa (Fikin), le président de l’Entente urbaine de boxe de Kinshasa/Sud, Godefroid Muamba, a, de manière ramassée, parlé de l’actualité de l’heure de la boxe congolaise.

Il a évoqué la défense de la ceinture de Junior Makabu au championnat du monde prévu à Kinshasa avant la fin de l’année, le réveil de la boxe congolaise, et même des consultations nationales initiées par le président de la République, ainsi que des exploits des athlètes de l’Entente de la boxe de Kinshasa/Sud au championnat national de la boxe professionnel. Godefroid Muamba n’a pas occulté la tenue du championnat de son Entente.

Tous ces sujets ont été passés en revue par le numéro un de la circonscription de Mont Amba.

Demande d’audience au président de la République…

Dans son mot, Godefroid Muamba a plaidé pour que le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi puisse réserver une place aux sportifs congolais aux consultations nationales afin de prendre part à l’Union sacrée.

Godefroid Muamba a estimé que les sportifs également en ont un mot à dire : “Nous saluons l’initiative du chef de l’État. Il a bien compris, comme Mzée hier, que l’intérêt du peuple congolais est la loi suprême. Nous pouvons en renchérir avec lui que l’intérêt des sportifs, et particulièrement des boxeurs, est la loi suprême en ce qui concerne la boxe. Nous demandons au président de la fédération de boxe, Ferdinand Ilunga Luyoyo, de prendre l’initiative, avec les autres fédérations, afin que le protocole d’État réserve un moment dans l’agenda du chef de l’État pour recevoir les dirigeants sportifs, dans le but de la refondation des sports en RDC, mais aussi recevoir les Léopards de toutes les disciplines sportives qui sont les ambassadeurs sportifs du chef de l’État à travers le Monde”, a-t-il signifié.

Réveil de la boxe congolaise…

Godefroid Muamba a félicité les autorités du noble art pour les efforts fournis afin que le rayonnement de la boxe congolaise à travers le monde soit de plus en plus remarquable. Il a par ailleurs remercié particulièrement le président de la fédération Ferdinand Ilunga Luyoyo, pour l’organisation d’un combat de championnat du monde en RDC.

Le président de l’Entente de boxe de Kinshasa/Sud a, par ailleurs, félicité le président de la Ligue nationale de boxe professionnelle, pour l’organisation récente du championnat national, malgré les conditions difficiles, ainsi que le président de la Ligue de Kinshasa qui lutte pour le meilleur encadrement de la jeunesse kinoise.

Godefroid Muamba a aussi souligné le manque d’accompagnement des autorités provinciales de la ville de Kinshasa.

Exploits de boxeurs Kinshasa/Sud

Le boxeur Éric Kantompa et le président Godefroid Muamba


Sur 19 combats livrés la semaine dernière au Ballers Housse dans le cadre du championnat national de boxe professionnelle, ainsi qu’un combat africain, Mont Amba (Kin/sud) a aligné sept boxeurs. 5 d’entre eux ont arraché des victoires, et même une ceinture africaine,1 nul et un combat perdu. Il a précisé que les victoires de ses athlètes n’ont pas été ramassées dans le sac, plutôt arrachées au bout des combats amplement disputés.

Championnat de l’Entente

Le boxeur Bilindo Elbo dit Show Yaya et le président Godefroid Muamba


Concernant le championnat de son Entente, Godefroid Muamba a souligné que cette competition était, prévue pour le 3 novembre. Mais l’Entente a écrit à la Ligue de Kinshasa pour demander un report, afin de l’organiser du 02 au 6 décembre, et l’assemblée générale ordinaire suivra après.

Défense de la ceinture de Makabu

Comme annoncé, Junior Makabu est actuellement en préparation en Roumanie afin de défendre volontairement sa ceinture du championnat du monde gagnée en janvier dernier à Kinshasa, en battant le Polonais Michal Cieslak. Godefoid Muamba a déploré le fait jusqu’à ce jour, rien du concret se fait au niveau de l’organisation. Il a estimé que ce genre de combat doit être préparé au moins pendant 3 mois. Il a décrié aussi le manque de promotion de ce combat qui pourtant va encore démontrer la belle image du pays au niveau mondial. Il a par ailleurs attiré l’attention des responsables sportifs ainsi que du chef de l’État, que bientôt ça sera une période rouge, d’autant plus que le fonds pour l’organisation n’est pas encore alloué. Il a appelé le Président de la République et le chef du gouvernement à se saisir du dossier. Pour lui, il faut préparer déjà la bourse de l’adversaire, et la prise en charge des officiels. Il a aussi informé qu’après cette defense volontaire, Junior Makabu affrontera un américain sur son propre sol. Il veut que la RDC puisse faire le maximum de promotion afin de se rattraper par rapport au dernier combat.

Godefroid Muamba a fait appel aux sociétés et autres structures qui veulent faire la promotion de ce combat d’entrer en contact avec la Fédération.

De son point de vue, Kinshasa doit se transformer à un ring à travers des écrans géants dans plusieurs grands coins de la capitale, et pourquoi pas placer les écrans géants dans les grandes villes en provinces pour permettre à tout congolais de suivre ce combat en direct.

Notons que Junior Makabu va défendre sa ceinture avant la fin de l’année 2020, ce dernier est déjà en Roumanie où il se prépare avec des sparings partenaires de haut niveau.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Lemba/Righini : Le personnel du Centre médical “Mwinda ya Lobiko” abandonne un corps sans vie devant un poste de police !

Published

on

Les habitants du quartier Righini, dans la Commune de Lemba (Kinshasa), ont découvert, cette matinée de lundi 17 juin 2024, le corps sans vie d’un trentagénaire devant un poste de police. La dépouille de cet homme, non encore identifié, y serait déposée depuis la nuit de ce dimanche 16 juin 2024.

Selon les informations fournies par la police, la victime proviendrait du Centre médical “Mwinda ya Lobiko, accompagné d’un personnel soigant, une garde et un policier pour être transféré aux Cliniques Universitaires où l’accès leur serait refusé avec cet homme à bout du souffle qui va succomber peu après. Le corps de cet infortuné va être déposé devant ce poste de police.

Ce serait précisément dans la soirée (23h) de ce même jour que cet homme rendrait l’âme. Le personnel soignant et la garde du Centre médical précité auront pris fuite. « Les Cliniques n’ont pas traité cet homme alors qu’il était en vie parce qu’il n’y avait aucun membre de sa famille sur place. C’est pendant la discussion qu’il est décédé. En entrant au bureau pour faire une réquisition au médecin, l’A.G et la garde de ce centre médical ont rapidement déposé son corps et ont pris la poudre d’escampette…», a confié le major Bela à CONGOPROFOND.NET.

Seul la nuit, cet officier de permanence a relayé cette information à ses supérieurs qui, aussitôt arrivés ce lundi matin, ont sécurisé la zone du drame avant que les secouristes ne viennent évacuer son corps.

Effectuant immédiatement une descente au Centre médical “Mwinda ya Lobiko”, situé sur l’avenue Malula n° 15 dans le même quartier de la même agglomération, notre reporter a une réceptionniste qui n’a fourni la moindre information à ce sujet. “C’est aujourd’hui que je suis arrivée. Les membres du collectif ayant fonctionné hier sont tous partis…», a-t-elle appuyé.

Signalons que quelques volontaires de la Croix-Rouges sont arrivés à ce poste de police vers 11h en attendant la réponse à la convocation de la police envoyée au parquet de Matete. Ce dernier, a-t-on appris, a toute de suite dépêché son substitut pour constater les faits. Dossier à suivre.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte