Connect with us

À la Une

Boxe : Bracongo offre 12 millions FC aux quatre pugilistes congolais pour les JO

Published

on

 

La société brassicole BraCongo, à travers son produit “Doppel”, a offert, le mercredi12 mai 2021 à Kinshasa, 12 millions FC aux 4 boxeurs congolais (soit 3 millions FC équivalent à 1500 $ à chacun), qui vont représenter la République démocratique du Congo (RDC) aux Jeux olympiques (JO) de Tokyo.

Il s’agit de deux athlètes messieurs et deux autres dames. L’on rappelle que le boxeur David Tshama de la catégorie des poids lourds avait obtenu sa qualification aux Jeux olympiques Tokyo, en battant en demi-finale des éliminatoires organisés en février 2020 à Dakar au Sénégal le Camerounais Dieudonné Seyi Ntsengue Dieudonné. Et Fiston Mbaya Mulumba de la catégorie supers-légers est le deuxième boxeur congolais qualifié lors de ces éliminatoires.

Chez les dames, Marcela Sakobi de la catégorie des plumes et Thérèse Yumba chez les poids légers avaient aussi obtenu leur sauf-conduit pour les JO en juillet et août prochain à Tokyo au Japon.

Ces 4 athlètes du noble art sont encadrés par le directeur technique national de la boxe, Valéry Kayumba et les deux coachs Lofanga Lopoli et Ilunga Baobab.

Selon les représentants de la BraCongo Jules Bolenge, Paty Tsaraza et Joseph Sekabo, ce geste s’inscrit dans l’optique d’apporter leur soutien aux vaillants pugilistes qui défendront le drapeau de la RDC aux JO à Tokyo.

À propos des contrats confidentiels de soutien signés entre les boxeurs et la BraCongo, le boxeur David Tshama, certes satisfait, a cependant souhaité des modifications. Pour sa part, Marcela Sakobi, totalement satisfaite de son contrat, a remercié la BraCongo pour son soutien depuis 2011.

Initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020, les JO ont été postposés du 23 juillet au 8 août 2021 à cause de la pandémie de Covid-19.

Désiré Rex Owamba/Congoprofond.net