Connect with us

Actualité

Beni : pas de manifestation autour de la désignation de Malonda à la CENI

Published

on

Le maire intérimaire de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu, Modeste Bakwanamaha, a interdit toute manifestation autour de l’entérinement par l’Assemblée nationale de Ronsard Malonda, désigné président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) par les confessions religieuses.

L’autorité urbaine de Beni redoute des échauffourées entre les militants qui soutiennent et ceux qui contestent l’entérinement. Modeste Bakwanamaha Modeste dit craindre la cacophonie entre les militants qui veulent manifester pour soutenir Ronsard Malonda d’une part et ceux qui le contestent d’une autre part. Et cela pourrait plonger la ville dans des troubles sécuritaires.

Le maire de Beni affirme avoir reçu trois différentes correspondances annonçant des manifestations au tour de l’entérinement de Ronsard Malonda. Deux sont ceux qui manifestent pour la désapprobation et une qui soutient l’entérinement de ce dernier.

L’autorité urbaine appelle tous les organisateurs de déposer leurs déclarations « au nom de la paix », mais aucune marche n’est autorisée dans ce sens.

Selon le chef des travaux Innocent Bora Uzima, porte-parole de l’Udps à Beni, l’un des annonceurs des manifestations, leur marche va se dérouler de manière pacifique et partira du rond-point ENRA, passant sur boulevard Nyamwisi jusqu’à la mairie, où ils déposeront leur mémorandum.

La police nationale congolaise, elle, évoque des mesures barrières à la Covid19. Relayant la décision de sa hiérarchie, elle précise que toute manifestation sera dispersée.

Le mardi 7 juillet, les militants de Lucha étaient dans la rue pour contester l’entérinement de Ronsard Malonda à la CENI. La marche a été encadrée par les éléments de la Police nationale congolaise du début à la fin. Le maire a bien même souhaité bonne chance aux manifestants dans leurs démarche pour la démocratie.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET