Connect with us

À la Une

Autonomisation des jeunes : C. Vuanga, F. Buela, R. Bokeleale, etc. dans l’arène de sensibilisation

Published

on

L’ASBL “Wise Women” a organisé samedi 28 novembre 2020, au Centre Oseper situé dans la commune de Limete, un atelier de sensibilisation sur l’autonomisation des jeunes.

Dans son mot, sa présidente Grâce Masangu a rappelé que Wise Women a pour mission d’aider la jeunesse à découvrir leurs potentialités et à réaliser leurs objectifs à travers diverses activités.

“C’est dans ce cadre que nous avions organisé cette activité avec des jeunes filles défavorisées afin qu’elles viennent bénéficier de ce qui est dit parce que nous estimons que ces jeunes filles seront des cadres de demain, et nous avons voulu qu’elles viennent bénéficier de ces échanges pour avoir une idée de ce qui les attend demain”, a-t-elle fait savoir.

Prenant la parole à son tour, Françoise Buela Buaki a abordé le sous thème: “Égalité du genre et accès à la scolarité”. Dans son intervention, celle qui a fait de l’accès à la scolarité son cheval de bataille a exhorté l’assistance à aimer les études. À l’en croire, rester longtemps à l’école est une voie royale qui mène vers le cercle de prise de décisions à savoir le gouvernement, le parlement où elles veilleront aux lois, qui tiennent compte de sa situation.

S’agissant de la situation des filles mères, Françoise Buela Buaki pense que la fille mère malgré sa situation peut se faire aussi une place dans la société car rien n’est perdue pour elle.

“Ne vous découragez pas, ne vous voyez pas différentes des autres filles. Au contraire, devenez plutôt consciencieuses pour ne compter que sur soi même”, a-t-elle recommandé.

Estimant que le combat de la Femme a besoin des hommes pour parvenir à un monde équilibré.

De son côté Rose Bokeleale, DGA de l’ANAPI, a évoqué le sous thème “Entrepreneuriat des jeunes : Défis, Enjeux et Perspectives”.

“Chers jeunes, après vos études, vous n’êtes pas formez seulement pour devenir demandeurs d’emplois mais plutôt créateurs d’emplois”, a-t-elle lancé dans sa communication.

Évoquant les différentes missions de l’ANAPI, elle a exhorté les jeunes à approcher son institution pour des conseils et orientations.

“L’entrepreneuriat est un Moteur de croissance économique, inclusive et de développement durable. Il permet également à la réduction du chômage et lutte contre la précarité des jeunes”, a souligné Rose Bokeleale dans son speech.

Pour l’élue de Funa Christelle Vuanga, les jeunes ont droit de réussir et réaliser leurs rêves sans douter d’un seul instant de soi-même. De ce fait, elle a invité les jeunes à apprendre, intérioriser les valeurs.

“Vous n’êtes pas obligés à faire ce que toutes les jeunes filles font. Dans la vie, il faut du courage, persévérance, découvrir ses talents, les mettre en valeur pour être utile dans la société”, a-t-elle recommandé. Tout en appelant les jeunes à l’unité car, dit-elle, elles sont l’avenir de demain.

Il sied de signaler que d’autres intervenants ont abordé la question de l’autonomisation tout en recommandant l’agriculture aux jeunes et d’autres par contre les banques pour bénéficier des financements liés au micro crédit.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET