Connect with us

Culture

Au-delà des discours : Réaliser le véritable changement en RDC

Published

on

 

L’énergie de la jeunesse et le talent oratoire sont souvent célébrés comme des catalyseurs de progrès en République Démocratique du Congo. Toutefois, malgré les discours enflammés et les promesses de changement, il est crucial de reconnaître que ces éléments seuls n’ont pas produit de croissance significative ni réduit le taux de délinquance de manière durable.

L’éloquence et la passion de certains leaders politiques suscitent l’espoir et captivent les foules, mais cet élan de communication n’apporte malheureusement pas les changements structurels nécessaires. Les défis profonds de la RDC persistent, défiant les simples artifices de communication. Le manque de courage politique pour entreprendre des réformes en profondeur reste une réalité déconcertante.

Reconnaître que des solutions éphémères ne peuvent pas résoudre les problèmes endémiques de la RDC est le premier pas à franchir. Au lieu de se contenter de discours en surface, les dirigeants et les acteurs de la société civile doivent s’engager à entreprendre des réformes substantielles. Cela exige un courage politique et une vision à long terme pour transformer véritablement la nation.

Passer de la rhétorique à l’action concrète est le véritable problème. Cela implique des réformes économiques, des investissements dans l’éducation et la création d’opportunités pour la jeunesse, ainsi qu’une refonte des institutions pour lutter efficacement contre la délinquance. En fin de compte, le véritable changement en RDC ne se produira pas par des discours éphémères, mais par des actions audacieuses et une volonté inébranlable de réformer en profondeur.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Société

Dépasser les diplômes : Les compétences essentielles pour un impact réel dans la société

Published

on

Dans un monde où les titres académiques abondent, il est impératif de remettre en question le véritable sens des qualifications dans les domaines scientifiques, pédagogiques, de la santé, de la gestion et de la défense de l’intérêt général. Au-delà des diplômes, la clé réside dans des compétences plus profondes, souvent négligées mais cruciales pour servir efficacement le bien-être collectif.

En République Démocratique du Congo, l’émergence des surdiplômés soulève des questions troublantes. Ces individus, paradoxalement, peuvent devenir des criminels relationnels, s’accrochant à leurs titres pour asseoir une caste d’auto-sécurisation mutuelle. Mais la vraie valeur réside-t-elle dans une accumulation de diplômes ou dans la capacité à agir pour le bien commun ?

Les qualités indispensables pour véritablement impacter la société vont au-delà des parchemins. L’empathie, la collaboration, l’adaptabilité, l’intégrité et une vision holistique sont essentielles pour transformer des connaissances académiques en actions concrètes et positives. Il est temps de dépasser la simple accumulation de diplômes pour privilégier des compétences authentiques au service de tous.

En fin de compte, la véritable richesse réside dans la manière dont ces connaissances sont mises en œuvre pour le bien-être collectif, et non dans les titres qui ornent les murs. Il est temps de repenser notre approche de l’éducation et de la profession pour créer un impact durable et significatif dans nos communautés.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte