Connect with us

À la Une

Attaque de Beni : le député J.P Ngaghangondi dédouane l’Etat Islamique

Published

on

 

Le député provincial Jean-Paul Ngaghangondi se dit d’abord sidéré par les dernières attaques dans la localité de Samboko Tsani Tsani, dans l’ancien triangle de la mort, alors qu’il avait déjà dénoncé, avec la population de ce coin, des mouvements suspects des ennemis. Malheureusement, regrette-t-il, ils ont frappé et pillé des biens de la paisible population.

” Ce que moi je ne comprends pas, comment après un jour seulement cette attaque, l’on dit que c’est l’Etat islamique qui aurait l’revendiquée ? Moi, je ne suis pas de cet avis. Il y a des informations qui circulent disant que c’est l’Etat Islamique qui a revendiqué l’attaque de Samboko dans la nuit du mercredi 22 à jeudi 23 mai. Il y a des questions que nous, nous posons comme députés. L’Etat Islamique a revendiqué auprès de qui ? par quel canal? Nous voulons savoir tout ça parce qu’il y a vraiment trop de confusions dans la zone. Et les journalistes devraient se ressourcer auprès de ces officiels. Apparemment ce sont des officiels qui disent tel a revendiqué et je me demande comment ils entrent en contact avec eux? ils y ont fait incursion hier et déjà aujourd’hui, les autorités militaires disent que ces gens-là ont revendiqué ces assauts. Ils se sont exprimés où? quand ? et par quel canal? Pouvons-nous alors conclure qu’elles communiquent avec les ennemis qui tuent à Beni? La population a besoin de savoir qui tue réellement à Beni !», a laissé entendre le député provincial Jean-Paul Ngaghangondi.

Par ailleurs, cet élu du territoire de Beni remet en cause les opérations militaires dans la zone.

Pour lui, des opérations militaires très sérieuses doivent être menées car, estime-t-il, ce sont des trêves sur terrain qui s’observent et cela permet à l’ennemi de se réorganiser.

Jean-Paul Ngaghangondi plaide, enfin, pour les offensives sans arrêt des FARDC (Forces armées de la République Démocratique du Congo) pour mettre complément fin à cette nébuleuse ADF en ville et territoire de Beni.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET