Connect with us

Actualité

Assassinat de Chebeya et de Bazana: « L’ordre est venu du président Kabila, qui avait demandé de garder secret » révèle Paul Mwilambwe

Published

on

L’ancien président de la RDC a été directement chargé d’être le commanditaire principal de ce forfait du double assassinat de Floribert Chebeya et Fidele Bazana, la révélation a été faite ce mercredi 08 décembre 2021 par le policier Paul Mwilambwe, l’ex chef du protocole et de sécurité des installations de l’Inspection Générale de la Police.

C’était lors que ce dernier était interrogé comme renseignant pendant l’audience de ce jour à la Haute Cour militaire siégeant sur ce sujet.

Pour Paul Mwilambwe l’ordre de tuer Chebeya et Bazana est venu de l’ancien président de la République via le général John Numbi.

« L’ordre est venu que toute personne qui accompagnerait Chebeya, même si c’était sa femme doit subir le même sort. C’est la raison pour laquelle il m’a montré le corps sans vie de Chebeya en disant que l’ordre est venu de la hiérarchie. Je lui ai posé quelle hiérarchie ? Il m’a cité le nom du général John Numbi. Je lui ai dit qu’est-ce qui prouve ? Il dit le général John Numbi avait reçu l’ordre du président de la République Joseph Kabila. C’est ce que Christian Ngoy m’avait dit », a-t-il révélé.

Et d’ajouter:

« Quand le téléphone sonne, le général Ponde décroche et c’est le général Numbi qui a appelé et il a parlé en Swahili : est-ce que tu as déjà reçu l’appel du Raïs ? le général Ponde dit non. Le temps qu’il est en conversation avec Numbi, le président Kabila lui-même appelle et c’est en ce moment-là que le général Ponde s’est excusé auprès du général Numbi en lui disant qu’il a reçu un appel du président de la République. Le président de la République a posé la question au général Ponde en Swahili : est-ce Mwilambwe est là ? Passe moi Mwilambwe au téléphone. Quand il m’a passé le téléphone, le président Kabila m’a dit de ne pas dire au général Konde tout ce que j’ai vu. Il m’a dit de rester militaire. Il m’a dit que lui et le général Numbi vont m’évacuer pour Lubumbashi. C’est en ce moment là que j’ai compris que je dois aller à Lubumbashi ».

Siméon Isako/Cas-info


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Sud-Kivu : 35.000 enfants vaccinés contre la rougeole, le médecin chef de zone de Nyangezi se dit satisfait du résultat obtenu

Published

on

Le médecin chef de zone de santé de Nyangezi( Sud-Kivu), Dr Olivier KABARATI AMANI, se dit très satisfait du résultat obtenu lors de la campagne contre la rougeole. Il a dit ce mercredi 31 mai 2023, lors d’une interview exclusive accordée au congoprofond.net. 

Selon Olivier KABARATI, grâce aux différentes personnalités dont les autorités locales, la société civile et les médias le nombre attendu a été dépassé. D’où, ses encouragements à la poursuite sur cette lancée. ‹‹ On est parvenu à vacciner plus de 35.000 enfants après ratissage. Un nombre s’élevant à plus de 105% car le nombre attendu était de 34.000 enfants. Cette réussite n’est rien d’autre que la sensibilisation faite par les autorités locales, les leaders communautaires et les médias que nous encourageons pour ce travail abattu››, a avoué le médecin chef de zone de santé de Nyangezi.

À cette occasion, il a demandé aux parents de préparer les enfants lors de la prochaine campagne de vaccination contre la poliomyélite qui commence le jeudi 8 juin 2023. Objectif : leur faire bénéficier cette deuxième dose. ‹‹ À travers votre micro, nous interpellons les parents de préparer les enfants afin de bénéficier du vaccin contre la poliomyélite qui commence le jeudi 08 juin prochain. Nous demandons aux différentes personnalités de nous accompagner encore afin de faire mieux.››, a-t-il ajouté.

Disons que l’opération d’administration du vaccin contre la rougeole avait commencé le mercredi 24 mai et s’est clôturée le dimanche 28 mai dernier.

Nicolas CAHIHABWA BISIMWA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising