K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Appel aux ” Combattants” à prendre les armes: Augustin Kabuya accuse l’Asadho et les pro Katumbi de manipuler l’opinion !

Published

on

Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya est monté au créneau, ce dimanche 25 juillet 2021, pour démentir l’information selon laquelle son parti appellerait ses partisans à prendre les armes pour défendre le ” pouvoir de Félix Tshisekedi”.

” Personnellement, quand j’ai vu cette vidéo faire le tour du monde, j’ai rigolé. Je me suis dit que c’est l’œuvre de nos amis Katumbistes ! C’est très méchant et malhonnête même. Souvenez-vous quand nous étions dans la coalition FCC-CACH, nous avions connu beaucoup des zones de turbulences. Monsieur Shadary a menacé de paralyser le régime. Et quelques jours après, j’avais tenu une matinée politique. Si vous regardez bien, la vidéo en question, c’est lors d’une matinée politique. C’est au cours de cette matinée que j’avais dénoncé la démarche du FCC qui était dans la logique de sensibiliser, conscientiser certains dirigeants africains pour leur venir en aide afin de renverser le régime. J’avais dénoncé cette démarche en citant les noms des personnes qui l’avaient entreprise, en leur disant si vous pensez que vous allez renverser le régime, détrompez-vous et l’UDPS sera disposé à sensibiliser ses militants d’intégrer l’armée et de porter les armes. C’était dans ce contexte là. Mais aujourd’hui, comme les gens sont malhonnêtes, je déplore le comportement de Jean-Claude Katende. Je comprends que Katumbi achète tout. Il a acheté les partis politiques, il a acheté les ONGs. Puisqu’aujourd’hui, il n’y a rien de bon qui peut sortir de l’Asadho”, a déclaré Augustin Kabuya à la presse ce dimanche.

En somme, le secrétaire général de l’Udps accuse la famille politique de Moïse Katumbi d’être derrière cette manipulation et qualifie cet acte de malhonnête.

Pour lui, ses propos tenus dans ladite vidéo ont été sortis, par les pro Katumbi, de son contexte d’antan pour nuire à sa personnalité. ” C’était une réponse à la démarche du Front Commun pour le Congo qui voulait renverser le régime de Félix Tshisekedi”, a-t-il martelé.

D’ores et déjà, Augustin Kabuya réaffirme la détermination de son parti de répondre à toute menace tendant à renverser le pouvoir de Félix Tshisekedi.”Je vous dis aujourd’hui s’il y a des menaces contre le régime, nous on ne va pas rester bras croisés. Nous avons souffert pendant 37 ans. Savez-vous combien de morts nous avons enregistré ?”, s’est-il interrogé.

Toujours au sujet de la vidéo, Augustin Kabuya a mis en garde l’activiste des droits humains Jean-Claude Katende contre toute récupération de cette affaire. « Je demande à Monsieur Jean-Claude Katende de ne plus vraiment se faire une idée que de la même manière qu’ils ont manipulé certaines organisations au niveau international comme il faisait du temps de Kabila », a-t-il lâché.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising