Connect with us

Actualité

Appartenance politique : qui tire JM Peti-Peti au Palu de Makiashi ?

Published

on

Les membres du cabinet du gouverneur du Kwango, JM Peti-Peti, sont à la croisée des chemins. Ils tâtonnent et chacun y va selon son humeur.
Cette situation ne permettra pas à court terme une bonne ambiance au sein du cabinet, dès lors que ceux qui le composent ont un langage idéologiquement différent du chef.

Alors que tout le monde sait que le gouverneur JM Peti-Peti a adhéré à l’Union Sacrée prônée par le président de la République, le directeur de cabinet, certains conseillers et d’autres membres de son entourage ont opté pour des positions diamétralement contradictoires. Le problème se situe au niveau de différentes factions du Palu, leur dénominateur commun.

Selon des sources proches du Palu, Nelson Fayulu (secrétaire particulier), Adelard Nkinsi (directeur de cabinet) et autres ont adhéré au Palu aile/Willy Makiashi, une faction dominée par 4 élus toujours fidèle au Fcc de Joseph Kabila et non reconnue par le ministère de l’Intérieur.

Jean-Marie Peti-Peti lui-même, en sus du fait qu’il a adhéré à l’Union sacrée à titre individuel comme personnalité politique, est membre du Palu aile/Godefroid Mayobo (12 députés nationaux sur le total de 19 élus sur la liste de Palu), la faction officielle qui venait d’être reconnue par les pouvoirs publics et qui fait partie de l’Union Sacrée.

Des sources concordantes révèlent que le député Fabien Noko, élu de Feshi, se trouve dans ce groupe à Willy Makiashi qui tire le gouverneur vers le FCC.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET