Connect with us

À la Une

ANR: de Victor Nendaka à Inzun Kakiak( liste des 21 patrons de la Sûreté nationale depuis l’indépendance )

Published

on

C’est depuis mardi 19 mars 2019 qu’a été rendu public le nom du nouvel administrateur général de l’Agence nationale de renseignement.

Justin Inzun Kakiak devient donc le 21ème patron des services de sûreté nationale dont les missions sont, entre autres, la recherche, la centralisation, l’interprétation, l’exploitation et la diffusion des renseignements politiques, diplomatiques, stratégiques, économiques, sociaux, culturels, scientifiques et autres intéressant la sûreté intérieure et extérieure de l’État;
la recherche et la constatation, dans le respect de la loi, des infractions contre la sûreté de l’État;
la surveillance des personnes ou groupes de personnes nationaux ou étrangers suspectés d’exercer une activité de nature à porte atteinte à la sûreté de l’État;
la protection de l’environnement politique garantissant l’expression normale des libertés publiques, conformément aux lois et règlements;
l’identification dactyloscopique des nationaux;
la recherche des criminels et autres malfaiteurs signalés par l’organisation internationale de la police criminelle, INTERPOL;
la collaboration à la lutte contre le trafic de drogue, la fraude et la contrebande, le terrorisme, la haute criminalité économique ainsi que tous autres crimes constituant une menace contre l’État ou l’humanité.

Ci-dessous la liste des 21 patrons de sûreté nationale depuis l’indépendance du pays

1. Victor Nendaka Bika (1960-1965) Surêté Nationale

2. Colonel Alexandre Singa Boyende Mosambayi (1965-1969) Surêté Nationale

3. Lieutenant-colonel Pierre Efomi Akomi (1969) Surêté Nationale

4. Colonel Albert Tukuzu (1970) CND

5. Colonel Raymond Omba Mpe (1971-1973) CND/DDI – Eduard Mokolo wa Mpombo (1971-1976) CND/DDE

6. Jean Seti Yale (1973-1976) CND/DDI (1976-1979) CND/DDI-DDE

7. Edouard Mokolo wa Mpombo (1979-1985) CND

8. Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba (1985-1990) AND

9. Général Likulia Bolongo (1990-1992) SNIP[10]

10. Amiral Mavua Mudima (1992-1993) SNIP

11. Goda Wa Dondo (1993-1995) SNIP

12. Jacques Tshimbombo Mukuna (1996-1997) DGSN

13. Paul Kabongo Misasa (1997) ANR

14. Clément Kibinda (1997) ANR

15. Séverin Kabwe (1997-2001) ANR

16. Didier Kazadi Nyembwe (2001-2003) ANR

17. Lando Lurhakumbirwa (2003-2006) ANR

18. Mira Ndjoku Manyanga (2006-2007) ANR

19. Jean-Pierre Daruwezi Mokomb(2007-2011) ANR

20. Kalev Mutond (2011-2019)ANR

21.Inzun Kakiat 2019 ANR

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising