Connect with us

Politique

Ambitions démesurées : Quand l’égoïsme politique s’érige en menace nationale

Published

on

Alors que les ambitions politiques démesurées se révèlent progressivement, un tableau égoïste se dessine, mettant en lumière des manœuvres controversées au sein de la nébuleuse Grande Orientale. La poussée en faveur du retour de Jean Bakomito Gambu, un fraudeur électoral notoire invalidé par la plus haute Cour du pays soulève des questions troublantes.

L’insistance de cet homme atteint de la « candidatite » alimente les spéculations sur une possible préparation en coulisses de l’élection présidentielle de 2028 par Vital Kamerhe Lwa Kanyinginikini, l’homme du procès des 100 jours. Ce niveau de cynisme inégalé dans l’imaginaire collectif révèle des sommets de machinations politiques d’une gravité sans précédent.

L’utilisation du Gouvernorat du Haut-Uélé comme simple pion dans une stratégie visant à propulser une candidature présidentielle post-Félix Tshisekedi soulève des doutes quant à l’intégrité des processus démocratiques et à la souveraineté des provinces. Notre très cher affairiste, fraudeur selon la Cour Constitutionnelle, ne lésine sur aucun moyen pour arriver à ses fins.

Il est impératif de ne pas laisser la province du Haut-Uélé être prise en otage pour servir les intérêts personnels de ceux qui considèrent la République Démocratique du Congo comme leur propriété privée. Cette mise en lumière des ambitions démesurées et du cynisme politique appelle à une vigilance accrue de la part des citoyens et des institutions pour préserver l’essence démocratique du pays et contrer toute tentative de dévoiement des intérêts nationaux au profit d’individus assoiffés de pouvoir.

Cloreldy M


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kinshasa : Kevin Tamba assassiné, le dimanche dernier, par les assaillants du Palais de la Nation 

Published

on

Dans le lot des victimes des événements du dimanche 19 mai dernier, il y a un jeune homme répondant au nom de Kevin Tamba. Il a été tué par des assaillants du Palais de la nation, selon le témoignage de son compagnon d’infortune, lui-même grièvement blessé. 

À l’en croire donc, ils étaient à deux au bord d’un véhicule aux environs de 5h du matin lorsque son ami a été abattu par ces assaillants armés au niveau de Binza/Météo. Alors qu’il klaxonait pour qu’un véhicule qui lui barrait la route devant, Kevin Tamba a vu un homme armé descendre d’un véhicule pour lui tirer deux balles. Quant à son ami, il a aussi reçu des balles qui l’ont grièvement blessé.

Marié en 2022 ce jeune homme laisse une veuve enceinte et un enfant de 2 ans.

Maria Sofia Maleko/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte