Connect with us

Actualité

AIW 2018 : Djibouti présente ses potentialités aux investisseurs africains à Addis-Abeba

Published

on

En marge de la Semaine Africaine de l’Industrialisation tenue du 19 au 23 novembre 2018, dans la capitale Ethiopienne à Addis-Abeba, au siège
de la Commission de l’Union Africaine(CUA), Aboubaker Omar Hadi,
directeur général du port de Djibouti et responsable de la zone franche de Djibouti a présenté aux investisseurs, les potentialités offertes par son pays à travers le port international de Djibouti. C’était lors d’une séance de présentation qui a eu lieu le jeudi 22 novembre 2018, au Small Room3.

Cette présentation lors de cette session a été axé essentiellement sur la thématique des Zones économiques spéciales (ZES).

Ainsi l’assistance a appris du directeur général du port de Djibouti et aussi responsable de la zone franche un aperçu historique de la situation en ce qui concerne les zones économiques spéciales au Djibouti. Selon ce cadre, la toute première zone a été mise en place depuis 1954. Malheureusement, elle n’a pas pu du tout fonctionner comme il se doit, car elle avait été butée à plusieurs difficultés, malgré son emplacement situé à côté du port de Djibouti.

Il a fait savoir que ces difficultés étaient dues notamment au cadre
juridique moins claire. Aussi, a-t-il renseigné que, c’est plutôt en
1959, que les activités proprement dites ont pu débuter avec la promulgation de la nouvelle loi qui avait été mise en place et le renforcement du cadre juridique, le code des investissements y compris un bon nombre des mesures applicables, qui sont intervenus quelques années après.

Intervenant aussi au cours de cette session, Aboubaker Omar Hadi a
aussi expliqué ce qu’est réellement la zone industrielle franche.

Pour lui, il s’agit donc des zones qui sont visées par les communautés
d’exportateurs pour mieux booster la capacité du pays. Ainsi, a-t-il renchéri, les entreprises qui œuvrent dans ces lieux au niveau de
l’importation, doivent normalement être munis d’un permis afin de mieux effectuer leurs transactions en toute tranquillité.

Abordant ainsi le point relatif aux quelques difficultés rencontrées
par ces zones industrielles franches, le directeur général du port de Djibouti a énuméré entre autres : le faible accès à l’énergie électrique ainsi que les défis liés aux infrastructures, …

Parlant ainsi des défis, Aboubaker Omar Hadi a, en premier lieu, mentionné que leur devise est : « Sauver l’Afrique de l’Afrique ». Puis de révéler que c’est depuis 2015 que la priorisation de la
production a été initiée au Djibouti. A travers elle, les autorités offrent donc aux investisseurs l’opportunité d’acheter du courant électrique pour le revendre à nouveau aux entreprises qui travaillent dans ces zones.A cela, s’ajoute l’accès aux énergies renouvelables et éoliennes.

Actuellement son pays s’est lancé sur trois projets importants, parmi
lesquels, la politique à ciel ouvert pour le transport aérien (avions,
produits cosmétiques, produits sensibles et pharmaceutiques), le
Corridor du Djibouti en Ethiopie-Soudan du Sud-Ouganda ainsi que la
nécessité de relié la mer rouge jusqu’à l’Océan atlantique.

En dernier lieu, il a estimé qu’il était impossible de gagner ce pari,
si la collaboration bilatérale est défaillante entre voisins. D’où, il
y avait une nécessité d’accélérer la mise en œuvre de la libre
échange continentale pour mieux faciliter non seulement, la
circulation des personnes entre les états mais aussi la libre
circulation des biens et des marchandises.

M.M/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Simon Banza, le buteur inarrêtable : pas un week-end sans un but depuis son retour en club après la CAN

Published

on

By

 

Simon Banza continue d’impressionner en Liga Portugal. Lors du match opposant Braga à Estrela Amadora, Banza a ouvert le score sur penalty à la 57e minute de jeu. C’était son sixième but en cinq matchs consécutifs. Avec cette réalisation, il devient le meilleur buteur des Léopards congolais avec un total de 20 buts marqués cette saison. De plus, il est également le meilleur buteur du championnat portugais avec 18 buts à son actif.

Braga, l’équipe de Banza, occupe actuellement la quatrième place de la Liga Portugal. Ils ont remporté 15 matchs, fait 4 matchs nuls et subi 5 défaites jusqu’à présent. L’équipe a marqué 53 buts et en a encaissé 33. Banza a joué la totalité de la rencontre pour la cinquième fois consécutive, ce qui témoigne de sa forme physique et de la confiance que lui accorde son entraîneur.

Le prochain match de Braga en Liga Portugal sera contre Rio Ave lors de la 25e journée. La rencontre aura lieu le samedi 9 mars 2024 à l’Estádio do Rio Ave FC. Banza sera certainement un joueur clé à surveiller dans ce match, compte tenu de ses performances récentes. Les supporters des Léopards congolais seront impatients de voir s’il pourra continuer à marquer des buts et aider son équipe à obtenir une victoire précieuse.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte