Connect with us

À la Une

AfroBasket Séniors Rwanda 2021 et U18 Égypte 2020 : la RDC en pleine préparation

Published

on

Les Léopards Basket seniors et Juniors travaillent déjà, depuis quelques jours au cercle Elaïes de Kinshasa, pour une participation réussie aux éliminatoires de l’afro basket Rwanda 2021 et la CAN U18 Égypte 2020.

La machine tourne en plein régime. Autant les athlètes s’activent, le gouvernement et les sponsors assurent leurs appuis afin de permettre à nos fauves d’aller chercher cette place qualificative pour les séniors et la coupe pour les juniors.

Le 4e vice-président, Joe Nkoi Lolonga; le coach adjoint des seniors, Charly Buzangu ainsi le coach des Juniors, Pierrot Ilunga, étaient tous en conférence de presse ce lundi 02 novembre, pour fixer l’opinion sur les ambitions des Léopards basket dans ces deux catégories.

La subvention de l’Etat et l’appui des sponsors

Au cours de cette conférence de presse, Joe Lolonga a expliqué à quel niveau les sponsors actuels des Léopards, à savoir la Rawbank et Égal aident la Fédération, mais aussi à quel niveau se trouve le dossier de ces deux équipes nationales au niveau de l’Etat congolais, pour leur permettre une bonne préparation et compétition.

“Le basketball est budgetisé par l’État. Le sponsors sont un appui de ce que le gouvernement fait. Cela nous permet de faire des préparations comme c’est le cas et bien d’autres choses. Nous avons fait l’état de somme en date du 25 septembre pour les séniors et juniors malheureusement jusqu’aujourd’hui c’est seulement celui des séniors qui a été signé le 27 octobre par le ministre des Sports et introduit aux finances et nous espérons avoir la suite des subventions au courant de la semaine. Il serait aussi bien d’avoir celui des juniors car s’il faut préparer l’avenir, il faut s’occuper de la jeunesse. Nous n’aimerions pas vivre ce qu’on a vécu à l’Afrocan où on a voyagé sans subvention”, a-t-il commenté.

La préparation proprement dite

Notons qu’une liste de 25 joueurs présélectionnés chez les seniors a été établie. Mais sur place 5 seulement s’entraînent, les autres devraient venir en dehors du pays et du continent en attendant que tous les championnats s’arrêtent d’ici le 22 novembre prochain. Une situation particulière en raison de la pandémie, a fait savoir le coach Charly Buzangu.

“Avec la pandémie, on est obligé de faire ce que font les footballeurs, c’est-à-dire arriver et se préparer 3 à 4 jours. Ce qu’on ne fait pas d’habitude au basketball. Avec des matchs jusqu’au 22 novembre, on ne sait pas qui sera apte ou blessé. On est obligé d’attendre jusqu’à la dernière heure pour savoir qui sera définitivement avec nous”,  s’est plaint Charly Buzangu, sélectionneur adjoint de l’équipe senior.

Notons que le coach Buzangu va seconder le coach principal, John Douaglin. Ce dernier qui a dirigé les Léopards à la troisième fenêtre des éliminatoires du mondial Chine 2019, malheureusement éliminés. Mais l’expatrié demande encore un contrat avant de rejoindre la sélection nationale. La Fédération a précisé qu’elle travaille déjà avec l’Etat sur cette question afin que tous les membres de staff local ou expatrié aient des contrats.

Pierre Ilunga pour conduire les juniors

Parmi les entraîneurs qui ont ramené la coupe de la première édition de l’Afrocan (2019), Pierrot Ilunga, le jeune entraîneur congolais va conduire les Léopards U18 en Égypte du 01 au 10 décembre prochain pour l’afro basket de spécialité. Ce dernier, contraint de composer son équipe avec seulement les athlètes évoluant à Kinshasa espère ajouter quelques oiseaux rares lors de la prochaine Coupe du Congo de basket qui va se dérouler à Kinshasa du 12 au 22 novembre prochain. “Jusque-là il n’y a pas d’athlète des provinces parce que nous venons d’un repos et les championnats en provinces viennent de débuter donc c’est difficile de savoir qui peut mériter ou non. Espérons que pendant la coupe du Congo, nous verrons des juniors qui peuvent nous intéresser, mais en attendant nous nous contentons des athlètes que nous connaissons et ceux de la diaspora”, a dit Pierrot Ilunga, sélectionneur des U18.

Signalons également qu’au cours de cette conférence de presse, Joe Nkoi Lolonga a présenté le nouveau design du maillot des Léopards. La marque s’appelle “Pluck”.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte