Connect with us

À la Une

Affaire Moïse Mbiye: “Nous voulons que le pasteur puisse reconnaître tout ce qu’il a fait à notre cliente…” ( avocat Eliane Bafeno)

Published

on

“Nous voulons que le pasteur puisse reconnaître tout ce qu’il a fait à notre cliente…”, a indiqué ce mercredi 29 janvier 2020, l’avocat de Bafeno Eliane était devant la presse à Kinshasa pour essayer de répondre à certaines questions.

A cette occasion, Jimmy Ngalasi a affirmé dur comme fer, que sa “cliente a été bel et bien engrossée par le pasteur Moïse Mbiye et a été forcée d’avorter”.

“Madame Eliane Bafeno a saisi la justice pour quatre dossiers notamment l’avortement sans son consentement et puis dans un mauvais état, c’est-à-dire qu’on lui a fait avaler quelque chose.

Le pasteur Moïse Mbiye est titulaire de cette grossesse, mais il s’avère que pour les intérêts de préserver l’image du serviteur de Dieu, ma cliente a fait face à ça. C’était la grossesse du pasteur Moise Mbiye…”, a déclaré Jimmy Ngalasi.

Et de poursuivre: “Notre cliente Eliane Bafeno a saisi la justice parce que sa santé n’était plus bonne depuis que cette histoire s’est passée”. “Elle était consciente qu’avec cet acte, le regard des Congolais et du monde entier surtout pour les fanatiques qui sont à l’église était là, mais elle a accepté de porter le fardeau”, a-t-il ajouté.

Tout en dénonçant “certaines personnes qui veulent influencer la justice pour laver le pasteur Moïse Mbiye, Jimmy Ngalasi promet qu’ils iront jusqu’au bout pour que justice soit faite.

Le pasteur Moïse Mbiye, responsable de l’église Cité Béthel située à Limete, est éclaboussé dans un scandale sexuel qui défraie la chronique depuis plusieurs jours en RDC.

Il est est accusé de viol, avortement, menace de mort et atteinte à la pudeur, par Eliane Bafeno, fidèle de son église qui affirme avoir eu une relation amoureuse avec ce dernier depuis l’âge de 16 ans (mineure).

L’affaire est au niveau du parquet près le tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe alors que l’accusé (le pasteur Mbiye) s’est envolé pour l’étranger quelques jours après que l’affaire ait éclatée.

 

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :