Connect with us

À la Une

Addis-Abeba accueille la Semaine Africaine de l’Industrialisation du 18 au 23 novembre

Published

on

La Commission de l’Union Africaine, à travers son département de Commerce et de l’Industrie va accueillir du 18 au 23 novembre 2018, la Semaine Africaine de l’Industrialisation au siège de l’Union Africaine basé à Addis-Abeba en Ethiopie. A en croire un communiqué de presse parvenu à CONGOPROFOND.NET, c’est Paul Kagame, actuel président en exercice de l’Union africaine qui va procéder à l’ouverture de ces assises. Aussi, des chefs d’Etats, des hauts dignitaires, des délégués des communautés économiques régionales(CER), ainsi que des délégués des agences des Nations Unis prendront également part à cette rencontre.

Ce grand forum s’offre donc comme une opportunité de renforcer la prise de conscience et la compréhension des opportunités, la dynamique de l’industrialisation à travers l’espace continentale.

En outre, il s’agit de mobiliser le secteur privé africain et les partenaires de coopération pour le développement afin de renforcer le
dialogue sur le programme d’industrialisation panafricain, en insistant sur la manière dont le développement des chaînes de valeur
régionales peut être un catalyseur majeur pour le renforcement des capacités, de production industrielle ainsi qu’en faveur d’une
industrialisation accélérée au niveau du continent, surtout que nous sommes en pleine phase de préparation par rapport à la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine.

Par ailleurs, la Semaine Africaine de l’Industrialisation (AIW2018), sera aussi une opportunité pour mettre en œuvre le plan de
développement industriel accéléré pour l’Afrique (AIDA), le Plan de fabrication de produits pharmaceutiques pour l’Afrique (PMPA), la stratégie en faveur des PME, la stimulation du commerce intra-africain et de la zone de libre-échange continentale africaine et enfin de revoir les points relatifs à la troisième Décennie du développement industriel de l’Afrique (IDDA III), de l’Assemblée générale des Nations Unies dans le contexte de l’Agenda 2063.

Toutefois, il sied également de révéler qu’au cours de cette semaine, d’autres événements parallèles vont se tenir tel que : la 1ère
Conférence Afrique Pharma UA-NEPAD. Ce sera l’un des événements phares de la Semaine de l’industrialisation de l’Afrique (AIW). Cette rencontre tel que le souligne l’agenda, sera organisé conjointement par le Département du commerce et de l’industrie, le Département des affaires sociales ainsi que l’agence du NEPAD à partir du 19 au 21 novembre 2018. Son but est de contribuer aux efforts visant à stimuler la production locale de médicaments essentiels. La conférence impliquera toutes les institutions continentales concernées, les partenaires de développement, les agences des Nations Unies, les États membres et le secteur privé.

Outre cela, la Semaine Africaine de l’Industrialisation sera également commémorée par plusieurs sessions parallèles qui mettront en lumière les progrès, les réalisations ainsi que les défis auxquels les gouvernements africains sont confrontés dans le développement de leurs secteurs industriels. Il fournira également une plate-forme d’interface d’une part entre entreprises en vue d’améliorer les perspectives de développement de partenariats et de promotion des investissements.

Aussi d’autres évènements parallèles tel que : le Forum continental sur les chaînes de valeur régionales et la mobilisation des fabricants africains (pour soutenir le lien entre les chaînes de valeur régionales africaines et l’offre de valeur mondiale); le deuxième symposium sur les zones économiques spéciales et l’industrialisation verte’ atelier sur le réseau des entreprises africaines, catalysant la productivité des PME et des jeunes entreprises; l’atelier sur l’entreprenariat des jeunes pour réduire les migrations, l’autonomisation des femmes et des jeunes dans le développement des entreprises ainsi que l’atelier sur le financement de l’industrialisation ainsi que l’industrialisation durable en Afrique.

M.M./CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

L’ambassadeur Francis Nsita Mahungu honore la RDC au Future Aviation Forum 2024 à Riyad

Published

on

La troisième édition du Future Aviation Forum 2024 a débuté, ce mardi 21 mai à Riyad( Royaume d’Arabie Saoudite), accueillant plus de 5 000 leaders de l’industrie de 120 pays. L’événement met en lumière des opportunités d’investissement d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars dans le secteur aéronautique saoudien. Etat entretenant d’excellentes relations avec le pays organisateur de ces assises internationales, la RDC y est représentée par son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Mr Francis Nsita Mahungu.

L’événement réunit plus de 30 ministres, 77 dirigeants de l’aviation civile, PDG de compagnies aériennes, des diplomates et 5 000 experts de l’aviation du monde entier.

Parmi les annonces clés du premier jour, citons la signature par Saudi Arabian Airlines (Saudia) du plus gros contrat jamais réalisé avec Airbus. L’Arabie saoudite a également annoncé sa coopération avec Boeing et Airbus pour utiliser de l’aluminium et du titane produits localement dans leurs avions, dans le but de stimuler la fabrication locale.

De plus, des projets de lancement d’une nouvelle compagnie aérienne nationale plus tard cette année ont été révélés.

Saleh Al-Jasser, ministre des Transports et des Services logistiques et président de l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA), a lancé la conférence de trois jours à Riyad.

Notons que la première journée du forum avait été marquée par un grand succès, avec de nombreux accords commerciaux, initiatives et accords visant à améliorer la connectivité mondiale.

Les accords annoncés lors du forum témoignent de la confiance dans les opportunités de croissance et d’investissement offertes par le secteur de l’aviation civile dans le Royaume, réaffirmant la position de leader du Royaume dans le secteur de l’aviation mondiale.

Saudi Arabian Airlines (Saudia), par exemple, a conclu un accord avec Airbus pour l’achat de 105 avions des modèles A320-Neo et A321-Neo afin d’étendre et de moderniser sa flotte, améliorant ainsi la connectivité aérienne mondiale avec divers pays.

Au cours du forum, la GACA a également lancé la première édition du rapport sur le secteur de l’aviation du Royaume, qui met en évidence la contribution du secteur de l’aviation civile à l’économie du Royaume, d’un montant de 53 milliards de dollars.

La GACA a également publié une feuille de route pour l’aviation générale, visant à développer le secteur de l’aviation d’affaires et des avions privés dans le Royaume, avec pour objectif de décupler sa taille d’ici 2030.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte