Connect with us

À la Une

Adam Bombole: “Justifier le rétropédalage est un mensonge”

Published

on

L’acceptation, finalement, de la machine à voter par la coalition “Lamuka” continue de susciter des réactions. Parmi elles, il y a celle d’Adam Bombole, cadre de cette plate forme qui soutient la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 23 décembre 2018.

Dans un tweet, Adam Bombole qualifie des mensonges les arguments avancés par Lamuka. “Pour justifier son acceptation de la machine à voter, Lamuka a usé du mensonge,” affirme-t-il.

« L’erreur est humaine, l’entêtement dans l’erreur est diabolique. La CENI n’a pas changé sa position, le document ci-après date de novembre 2017, qui prévoyait déjà le déploiement des bulletins de vote (point 4) le confirme. Justifier rétropédalage par un mensonge est indigne! », a-t-il indiqué via twitter.

L’accord de Genève interdit toute participation aux élections avec la machine à voter. Face à ce rétropédalage, les signataires de cet accord ont renié leurs signatures. Contrairement à Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi qui, eux, avaient retiré leurs signatures 24 heures après.

Des réactions en cascade

Beaucoup d’autres réactions sont à signaler.

Billy Kambale, leader de la Jeunesse de l’UNC, demande à la coalition Lamuka de présenter ses excuses à Félix Tshisekedi. ” Pour ces élections du 23 décembre, nos amis de Lamuka doivent présenter des excuses publiques au président Fatshi. Il a été le premier à prendre son courage politique en dejouant le piège de la machine à voter,” écrit ce communicateur de CACH sur son compte tweeter.

Pour Ted Beleshayi de l’UDPS, “Lamuka” doit être dissoute. “La plateforme LAMUKA ira aux élections avec la MAV et le Fichier électoral corrompu, en violation des engagements “irrévocables” de l’Accord de Genève (Acte constitutif de LAMUKA).
Partant, LAMUKA doit être dissoute de plein droit. Vous aviez dit “l’opprobre de la Nation?”? https://t.co/r29zJGrP2h”, a écrit le Secretaire exécutif de la ligue des jeunes de l’UDPS.

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte