Connect with us

Actualité

Actu-poesie : l’Étourdi ( Par Pat Le Gourou, poète)

Published

on

L’Étourdi

De même l’ivresse du vin monte à la tête,
Jusqu’à donner l’illusion qu’un chat rit,
Et de l’intelligence sonne la défaite,
Le toupet s’empare de Shadary.

Mais l’étourderie n’est, loin s’en faut,
De ce seul alcool le triste apanage.
Ainsi, quand l’échec te colle à la peau,
Souvenir d’élections te met en cage.

L’ancien poisson, puisqu’il était dauphin,
Se hasarde dans une rage de lion.
Pour sauver Yuma, il lève la main.
Dans l’intimidation, il hausse le ton.

Et là, le recours à la zizanie
Devient la seule possible thérapie,
Présentée au patient Ramazani,
Pour sauver le fils de Lubumbashi.

Pour ce faire, paralyser le pays
S’offre comme cette ultime menace,
Contre cette nation qui l’avait trahi,
Lors des élections qui, ce jour l’agacent.

Quand on a raté d’être Président,
Le moindre attroupement devient pays.
L’illusion te berce dans un carcan,
Et tu crois que le monde t’obéit.

Mais la police d’immigration,
Ne se laisse pas mener en bateau.
Passeport irrégulier, pas d’avion,
Le Dauphin voyageait avec un faux.

Si l’on dit Emmanuel, Dieu parmi nous,
Ce prénom n’a pourtant rien de divin.
Ceux qui le portent peuvent être des fous.
Ou, est-ce simplement, ivresse du vin?

Pat le Gourou
Actu-poésie
25 janvier 2020

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :