Connect with us

À la Une

ACAJ formelle : “Ces consultations doivent déboucher sur la requalification de la nouvelle majorité parlementaire” 

Published

on

Les consultations politiques initiées par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi se poursuivent au Palais de la Nation situé à Kinshasa/Gombe.

Pour la journée de ce mardi 03 novembre 2020, le Cinquième Président de l’histoire de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi , a débuté sa journée avec les organisations de défense des Droits de l’homme, notamment l’ACAJ dirigée par Me Georges Kapiamba.

Au sortir de cet entretien avec le numéro Un congolais, ce défenseur des droits humains a, au nom de mes collègues, savoir qu’ils ont remercié le Chef de l’État pour l’invitation. ” Nous mêmes, organisations de défense des Droits de l’homme, avons exposé notre contribution en marge de ces consultations qu’il a démarrées. Dans notre cahier des charges que nous lui avons remis, nous avons énuméré 8 points. L’essentiel à retenir est que nous avons constaté, deux ans après la mise en place de la coalition FCC-CACH, que cette coalition n’a pas travaillé dans le sens de pouvoir porter le projet de la promotion et protection des Droits et libertés fondamentales des citoyens tels que attendu par nous tous”, a déclaré Georges Kapiamba.

Par conséquent, a-t-il ajouté, ” Nous avons proposé et encouragé au Président de la République à poursuivre avec ces consultations en vue de déboucher sur la requalification de la nouvelle majorité parlementaire pour une nouvelle action gouvernementale qui devra la porter, des vrais projets de société tels que repris dans la constitution de la République à savoir de vouloir construire au cœur de l’Afrique un État de droit démocratique”.

“Jusqu’ici nous nous sommes rendus compte que la majorité FCC-CACH n’est pas en mesure d’amener la RDC et son peuple vers la réalisation de ce projet”, a précisé le Président de l’ACAJ.

À la question de savoir quelle forme doit prendre cette union Sacrée ? Maître Georges Kapiamba a fait savoir : ” nous avons proposé au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi de pouvoir consulter toutes les forces politiques et sociales y compris ceux du FCC ainsi que d’autres forces politiques autres que le FCC CACH en vue d’écouter les uns et les autres et de déboucher sur la requalification de la majorité parce que nous sommes aujourd’hui certains qu’avec cette majorité, il ne sera pas possible de permettre à la RDC et son peuple de réaliser son projet de société à savoir un État de droit au cœur de l’Afrique”.

À l’heure actuelle, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi s’entretient avec d’autres organisations dans le cadre de ces consultations en vue d’aboutir à la création d’une union sacrée de la nation.

 

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Séminaire gouvernemental 2024 : les “ministres” appelés à travailler avec efficacité pour l’intérêt du peuple

Published

on

Le Président de la république Felix Tshisekedi a rappelé aux membres du gouvernement Suminwa la nécessité de travailler pour l’intérêt général du peuple congolais auprès de qui ils sont redevables.

C’était lors de la cérémonie d’ouverture ce dimanche 21 juillet, du Séminaire gouvernemental de la session 2024 à Kinshasa, dans la salle des congrès du palais de la nation.

« Nos concitoyens attendent des résultats tangibles, des changements concrets dans leur quotidien, et nous devons être à la hauteur de leurs aspirations », a exhorté le Président de la république.

Le chef de l’État a circonscrit par ailleurs le cadre qui les a réunis.

« Il s’agit de nous rappeler que, malgré les avancées déjà réalisées dans divers domaines, des défis considérables restent à surmonter. Nous devons nous attaquer avec engagement aux questions de développement, de gouvernance et de justice sociale », dit-il.

Il est important de souligner que cette édition est organisée autour du thème « sceller le pacte d’engagement citoyen par la promotion de la performance dans la gouvernance et l’implémentation efficace des reformes en exécution du Programme d’actions du gouvernement (PAG) 2024-2028 ».

Willy Theway/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte