Connect with us

Actualité

Faim et objectifs de développement : L’Afrique joue son avenir agricole

Published

on

Les objectifs pour éradiquer la faim en Afrique d’ici 2025 et atteindre les Objectifs de développement durable en 2030 sont sérieusement compromis. C’est l’inquiétant constat fait lors du 10e Forum régional africain pour le développement durable qui s’est tenu cette semaine dans la capitale éthiopienne. Changement climatique, inflation galopante et conflits armés minent les efforts déployés sur le continent.

Face à cette situation préoccupante, les experts réunis ont martelé : il faut impérativement revoir les mécanismes de financement du secteur agricole africain. Mobiliser davantage de ressources locales et explorer des pistes innovantes pour financer le développement agricole sont devenus des priorités absolues.

Les agriculteurs sont au cœur de nos efforts pour développer une Afrique prospère, à l’abri de la faim, comme l’appelle l’Agenda 2063 de l’Union africaine”, a rappelé Godfrey Bahiigwa, haut responsable à la Commission de l’UA. “Nous devons leur donner les moyens d’agir et faciliter leur accès aux financements.”

Le Programme de développement de l’agriculture africaine (PDDAA), pierre angulaire de l’Agenda 2063, fixait pourtant des objectifs ambitieux à l’horizon 2025, comme l’engagement des États à consacrer 10% de leurs budgets à l’agriculture. Mais sur le terrain, les avancées restent trop timides, ont déploré les participants.

Le levier du secteur privé a été identifié comme essentiel pour stimuler les investissements et l’innovation dans les filières agroalimentaires africaines. “Des partenariats publics-privés stratégiques permettront de concrétiser les ambitions du PDDAA et d’assurer la sécurité alimentaire durable en Afrique”, a souligné Menghestab Haile, du Programme alimentaire mondial.

A l’heure où les défis s’accumulent, les mécanismes de financement novateurs apparaissent plus que jamais comme la clé pour libérer le formidable potentiel agricole du continent. En plaçant résolument les agriculteurs au cœur du développement et en facilitant leur accès aux financements, l’Afrique peut espérer se frayer un chemin vers un avenir durable, nourricier pour tous.

Claudine N. I


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

58e édition : Deux fois vainqueur de la Coupe du Congo, MK éliminé par BENI UNION !

Published

on

By

Vainqueur de la coupe du Congo en 2014 et 2015, le FC MK, favori de cette édition, a été éliminé par l’équipe de l’AS Béni Union sur un score sans appel de deux buts à zéro. Grâce à un doublé du joueur n°9, OBEDI KAMALABE MWENGE, à la 10e et la 72e minute, les joueurs de Béni ont décroché leur ticket pour le tour suivant.

Après VIRUNGA et BENI SPORT, c’est l’AS BÉNI UNION qui a également réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale de cette Coupe du Congo. Avec ce succès, le Nord-Kivu compte désormais tous ses trois représentants encore en lice dans la compétition. Cette victoire de l’AS Béni Union est considérée comme l’une des surprises de cette édition de la Coupe du Congo.

Dix équipes sont d’ores et déjà qualifiées pour les huitièmes de finale, dont DC MOTEMA PEMBE, NOUVELLE VIE BOMOKO, TP CLINIQUE, OC RENAISSANCE, CÉLESTE FC, BENI SPORTS, DC VIRUNGA, OC BUKAVU DAWA, FC TSHIKAS et AS BÉNI UNION. Le tirage au sort du prochain tour est prévu le 23/05 à 18h au siège de la FECOFA.

 

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte