Connect with us

Provinces

An 57 de la mort de la Bienheureuse Anuarite : Denise Nyakeru Tshisekedi va financer la construction des abris sur la place Basilique à Isiro

Published

on

La Première Dame a communié avec les fidèles catholiques à l’occasion du 57è anniversaire de la disparition de la sœur Marie Clémentine Anuarite Nengapeta.

Une messe d’action de grâce organisée pour la circonstance a été officiée par l’archevêque de Kinshasa, Fridolin Ambongo à la place dite du sanctuaire nationale.

Le Cardinal Ambongo a, dans son homélie, exhorté les pèlerins venus des différents horizons à marcher sur les pas de la bienheureuse Anuarite qui est considérée, à juste titre pour les chrétiens catholique du monde entier comme un modèle de courage, d’intégrité, de fidélité et de dévouement au Seigneur.

Denise Nyakeru Tshisekedi qui était comptée au nombre de ces pèlerins a, sans tarder, répondu favorablement à cet appel en promettant de construire des hangars devant abriter la célébration prochaine de la bienheureuse Anuarite et ce, en attendant la construction de la Basilique pour sa canonisation au rang des saints.

DNT s’est rendue, par la suite, à Bafwabaka un site où Anuarite avait fait ses premiers vœux,précisément au couvent de Nazareth.
La Première Dame a visité ce site avant d’entrer dans les différentes pièces dans lesquelles la Bienheureuse exerçait son apostolat.De la salle de prière en passant par sa chambre jusqu’au où elle fut arrêtée.
La Première Dame a ainsi fait un don financier pour la réhabilitation de ce grand site situé dans le Congo profond.

Notons par ailleurs que cette descente à Isiro, dans la province du Haut-Uele marque la dernière étape de la tournée de la Première Dame dans l’ex-Province Orientale démembrée où elle a été accueillie par une foule immense qui a bravé la pluie.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Provinces

Haut-Katanga : 5 villages congolais occupés par les Zambiens, la communauté Lonshi accuse l’entreprise Sabwe Mining

Published

on

Dans une correspondance adressée au président de l’Assemblée nationale, la communauté Lonshi, par le truchement de toutes les branches de la société civile, hausse le ton et dénonce amèrement l’occupation des terres congolaises par le peuple Tonga venu de l’Ouest de la Zambie.

Selon l’esprit de la note de dénonciation, cette communauté pointe un doigt accusateur envers la Société Sabwe Mining qui favorise cette invasion en procédant au recrutement des travailleurs en provenance de la Zambie. Le Bureau de recrutement tenu par le Directeur des Ressources humaines, indique la lettre, est en Zambie.

Les villages occupés illégalement par les Tonga de la Zambie sont : LAULE, MWELUSHI, KASAMBALA, MPUNGWE.

Devant cette situation qui favorise l’infiltration sur le sol congolais des étrangers par une société chinoise SABWE MINING, la communauté locale des Lonshi demande l’implication du président de l’Assemblée nationale pour obtenir des mesures sécuritaires adéquates à la frontière avec la Zambie et surtout remettre cette société Sabwe Mining sur la bonne voie en respectant les autochtones et l’intangibilité du territoire RD Congolais.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte