Connect with us

À la Une

RDC/Covid-19: des mesures renforcées pour freiner la contamination en milieux scolaires

Published

on

La situation à l’heure actuelle compte 440 nouveaux cas confirmés dont 416 à Kinshasa 17 au Nord-Kivu, 4 à la Tshopo et 3 au Sud-Kivu, selon le comité de riposte du covid 19.

Devant cette situation et en attendant les dispositions qui seront édictées par le ministère de la Santé, par le biais du Comité National de Riposte contre le Covid-19, le ministre national de l’EPST, le professeur Tony Mwaba, a pris certaines mesures pour éviter la propagation de la maladie dans les milieux scolaires pour les élèves et les responsables des établissements.

Parmi ces mesures, on note, le port obligatoire de masque obligatoire; le respect de la distanciation physique (embrassades et salutations en serrant les mains) sont prohibées; l’installation de dispositif de lavage des mains; le lavage régulier des mains à l’aide de l’eau propre et du savon, d’une solution hydroalcoolique ou d’une solution chlorée soit obligatoire dans son école. L’eau potable pour le lavage des mains et pour les installations hygiéniques doit être disponible à école; l’école doit être un milieu assaini avec une bonne gestion des déchets.

Dans les provinces non affectées par le Coronavirus, les responsables des écoles doivent interdire tout attroupement des élèves et/ou des enselgnants dans la cour de l’école.
Ils doivent veiller à l’observance de la distance d’un mètre au moins entre les élèves dans la salle de classe ; Réaménager les horaires pour les adapter à la situation des écoles et organiser la double vacation en cas de nécessité pour respecter la distanciation physique ; Veiller à ce que les élèves ne pratiquent pas des jeux des mains et ne s’échangent pas des objets classiques et encadrer les élèves pendant la recréation pour faire respecter la mesure de la distanciation physique.

A ce sujet, Tony Mwaba attire l’attention sur l’impérieuse nécessité de voir tous les acteurs éducatifs aux différents niveaux de responsabilité s’investir pour le respect strict du protocole de lutte contre le Covid-19 en milieu scolaire.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Constant Mutamba : “À Makala, les prisonniers mangent 2 à 3 fois par jour…”

Published

on

Après des vidéos choquantes sur les conditions des prisonniers au Centre Pénitentiaire de Kinshasa/Makala (CPK) révélées par les médias internationaux, Constant Mutamba, ministre de la Justice et garde des Sceaux, est monté au créneau pour indiquer que ces images sont très vieilles.

Ce membre de l’exécutif national a pris la défense du pays, ce lundi 22 juillet 2024, sur son compte X et rassuré que “les prisonniers congolais mangent 2 à 3 fois par jour“.

Il a rappelé que la “RDC est un État souverain ” et fait savoir qu’un processus de “désengorgement des prisons et d’amélioration des conditions de détention” était déjà en cours avant que la RFI et la TV5 ne diffusent ces images.

Notons que ces clichés et vidéos publiés par ces médias internationaux mettent en avant plan des détenus entassés par dizaines dans des cellules insalubres, manque de nourriture, etc. Ces images seraient filmées par le correspondant de JeuneAfrique en RDC, Stanis Bujakera, lors de sa détention à Makala.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte