Connect with us

À la Une

Sama Lukonde aux chefs coutumiers : ” J’ai pris en compte vos revendications… “

Published

on

Ils étaient une centaine à être reçus ce mercredi 10 mars à l’hôtel du gouvernement par le nouveau premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

Les chefs coutumiers, qui récemment avaient déposé leur mémorandum auprès du premier, ont été enfin invités pour rencontrer celui-ci et présenter leurs desiderata devant le formateur du gouvernement.

Le haut conseil supérieur de l’autorité coutumière représenté par leurs Majesté Nembalemba et Mfumu Difima Ntinu et d’autres cadres, ont eu un échange à huis-clos avec le premier ministre dans la salle de Conseils des Ministres située au 10ème niveau de l’hôtel du Gouvernement. A cette occasion, il a reçu le mémorandum des autorités traditionnelles et coutumières de la RDC.

Selon Mfumu Difima, interrogé au sortir de cette audience, le chef du gouvernement congolais a honoré les chefs coutumiers en accordant une attention particulière à leurs revendications. “Le chef du gouvernement nous a reçus et pour nous c’est un grand honneur. Nous allons le soutenir. Mais qu’à cela ne tienne, nous avons revendiqué notre ministère en demandant au chef de ne nommer qu’un chef coutumier au ministère des Affaires coutumières afin que la paix règne réellement”, a-t-il indiqué.

Le premier ministre, qui après s’être entretenu avec cette petite délégation, a par la suite rencontré l’ensemble des chefs traditionnels présents dans la salle Rouge en leur remettant une enveloppe symbolique en guise de remerciement et de demande de bénédictions auprès de ces hommes et femmes dépositaires du pouvoir ancestral.

“Quand j’ai appris que vous étiez là, j’ai tenu à vous voir et vous parler entant que votre fils. Je vous demande de rester calme parce que j’ai pris en compte vos revendications et j’ai été même saisi par vos différentes lettres. Je vais vous remettre cette symbolique pour vous assurer que je tiens à l’autorité coutumière et je veux une bénédiction de votre part”, a dit en lingala Sama Lukonde Kyenge.

Puis d’ajouter : « Je ne pouvais que venir vous saluer. Notre Gouvernement aura besoin de l’accompagnement des chefs coutumiers pour rencontrer les attentes des Congolais. Avec votre présence ici, je considère que j’ai déjà votre bénédiction. »

Il faut noter que non seulement les chefs coutumiers étaient présents, mais aussi les représentants des peuples autochtones des différents coins de la République Démocratique du Congo.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte