Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/5af2cc74863d937a58cc1a98cbbf1dc0/cp/wp-content/themes/evonews/functions.php on line 73
Ndaye Mulamba: retour sur le parcours exceptionnel d'un génie du ballon africain — Congo Profond
Now Reading:
Ndaye Mulamba: retour sur le parcours exceptionnel d’un génie du ballon africain
Full Article 2 minutes read

Ndaye Mulamba: retour sur le parcours exceptionnel d’un génie du ballon africain

La mort a frappé à la porte du monde sportif africain. Ndaye Mulamba Pierre, le meilleur buteur de l’histoire de la CAN, en une seule édition, est décédé ce samedi 26 janvier 2019 en terre Sud africaine à l’âge de 70 ans.

Surnommé “Mutumbula” qui veut dire “tueur” en Tshiluba, Ndaye Mulamba est né le 04 novembre 1948 à Luluabourg (Kananga) dans le Kasaï occidental.

1 mètre 74, l’avant-centre réputé a fait ses débuts prometteurs à l’âge de 15 ans, propulsé par les frères belges qui avaient très vite remarqué ses talents de joueur. Ses débuts seront une réussite en inscrivant un doublé face à l’Union Saint Gilloise, rival direct de son club la Renaissance du Kasaï avec qui il a évolué de 1963 à 1972.

Star talentueuse de sa région, son père biologique tentera d’étouffer son jus de joueur en lui faisant retourner à l’école pour être instructeur. Mais le rêve du jeune prodige résidait dans le Football où il sera découvert par l’As Bantou après avoir été présélectionné à l’équipe nationale mais Jamais jusque là sélectionné par complexe des binationaux de Belgique.

Une courte mais brillante carrière au sein de l’As Bantou, il sera révélé par l’As V.Club où il remportera la Coupe des Clubs Champions en 1973 la même année de son intégration au club de la capitale congolaise.

Le vent en poupe, il se dirige vers la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte, 1974. C’est par là que Ndaye Mulamba se fera un nom continental voire mondiale en inscrivant 9 buts en une seule édition de la CAN. record Jamais battu jusqu’à nos jours.

Sa carrière de footballeur se met fin en 1981, la même année finaliste malheureux de la Coupe des clubs champions avec L’As V.Clubs. Il sera récompensé de ses mérites d’abord en 2005 par Issa Hayatou et en suite par Sepp Blatter en 2009.

Par ailleurs il poursuivra sa vie en Afrique du Sud avec le bénévolat entant qu’entraîneur d’un club Sud Africain, en suite entant que garde du parking, métier exécuté par les plus démunis du pays.

La légende congolaise tire sa révérence de suite d’une longue maladie qui etait prise en charge par l’état congolais depuis août 2018.

Jean-Eude’s Miense/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :