Connect with us

À la Une

?❗RDC: Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre !

Published

on

 

Après une longue attente, le président de la République vient de nommer le professeur Ilunga Ilunkamba pour succéder à Bruno Tshibala au poste de premier ministre.
L’ordonnance a été lue ce lundi 20 mai à la RTNC.

Son nom circulait déjà depuis un certain temps à côté de Jean Mbuyu et de Vital Kamerhe.

Qui est le professeur Ilunga Ilunkamba ?

Originaire du Grand Katanga, en pays Lubakat-territoire de Kabalo, Ilunga Ilunkamba est de la même ethnie que l’Autorité morale du FCC, Joseph Kabila.

C’est donc sans surprise, dès lors qu’on savait que ce très attendu Premier devrait provenir de l’ex-province du Katanga.
Même si ce n’était pas formel, mais en tout cas, ça se chuchotait dans les coulisses du pouvoir.

Un technocrate plus qu’un politicien

Le président a donc respecté la constitution qui stipule que le Premier ministre doit provenir de la majorité parlementaire.
Donc, la nomination du FCC Ilunga Ilunkamba comme Premier ministre est faite selon les normes constitutionnelles.

Félix Tshisekedi a fait honneur d’avoir un Chef de l’Exécutif ayant le profil nécessaire. En d’autres termes, un Premier ministre qui, à plus d’un égard, offre les gages de compatibilité avec les engagements extérieurs et les contraintes internes du Chef de l’Etat.

En plus des raisons de commodité, Ilunga Ilunkamba ne fait pas partie des très caciques du régime précédent.
On a à faire à un technocrate qu’à un politicien.

“Pour avoir longtemps œuvré dans le Comité de pilotage de la réforme des entreprises publiques (COPIREP), avant d’aller à la Société nationale de chemin de fer (SNCC), du reste relookée par le Copirep, ce Prof d’économie présente donc l’étoffe nécessaire pour traduire en acte, les “contrats” du Chef de l’Etat aussi bien avec les partenaires traditionnels de la RD que les nouveaux,” si l’on en croit nos confrères de Forum des as, un quotidien paraissant à Kinshasa.

Au sein du FCC, Ilunga Ilunkamba est un homme qui ne devrait s’attirer la foudre de personne.
Personne ne peut le retracer du fait de sa discrétion.

Ce septuagénaire répond au profil non pas d’un Premier ministre, bien que du FCC, mais son côté technocrate est sans contestation. Cela va arranger les affaires du Président Félix Tshisekedi.

Lui, qui dès le départ, souhaiter voir au poste de Premier ministre, une personnalité sans relation aucune avec le régime de Joseph Kabila.

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising